Science & santéLife

Les fourmis cherchent la nourriture aussi efficacement qu’un algorithme de Google

Lucie de la Héronnière, mis à jour le 02.06.2014 à 14 h 09

Ants/ Ferdi De gier via Flickr CCLicence By

Ants/ Ferdi De gier via Flickr CCLicence By

Internet et les fourmis fonctionnent de la même manière. En 2012, une étude réalisée par des chercheurs de Stanford mettait en évidence un point commun entre les deux. Le protocole de collecte de nourriture des insectes est comparable au Transmission Control Protocol sur internet (TCP). Gizmodo expliquait alors que de la même façon que «TCP ralentira la transmission de données si les paquets initiaux indiquent que le débit est faible, les fourmis moissonneuses enverront moins de foreuses à la recherche de nourriture si celles qui sont parties en premier mettent trop de temps à revenir avec quelque chose.»

Il s’agissait donc de gestion des flux. Une récente étude publiée sur Proceedings of the National Academy of Science of the United States of America s’est penchée sur cette même thématique, en étudiant plus particulièrement les méthodes de recherche et d'organisation des fourmis.

Voilà comment ça se passe: elles avancent suivant des chemins, qui peuvent sembler aléatoires, en allant un peu dans tous les sens, pour trouver quelque chose à se mettre sous la dent.

Selon les chercheurs de l’Institut pour la recherche sur l’impact climatique de Potsdam, quand une des fourmis trouve une source de nourriture intéressante, elle en rapporte une petite quantité au nid, en laissant derrière elle une traînée de phéromones, pour marquer son chemin. Ses copines tenteront ensuite de suivre ce chemin pour retrouver la source de nourriture.

Petit à petit, les fourmis optimisent le plus court chemin entre la nourriture et le nid. En passant plus nombreuses sur ce chemin, elles laissent plus de phéromones, attirent en même temps de plus en plus de fourmis avec leurs propres phéromones, et créent un «effet d’auto-renforcement de l’efficacité». Le trajet devient précis et organisé, les fourmis travaillent comme un seul homme et fabriquent un réseau de distribution très efficace.

Jurgen Kurths, un des co-auteur, explique dans un communiqué rapporté par Time:

«Une fourmi seule n’est certainement pas intelligente. Mais le collectif des fourmis agit d’une manière que je suis tenté d’appeler intelligente.»

Du coup, les chercheurs comparent cette organisation au moteur de recherche de Google. Ce dernier utilise ce qu'on appelle des robots d'indexation pour parcourir Internet, lien après lien, dans le but de les ranger selon des algorithmes précis. Comme peut le lire sur Time:

«Les algorithmes de recherche de Google utilisent des centaines de signaux pour trouver la réponse la plus efficace et précise à toute requête, comme la colonie de fourmis s’organise rapidement pour trouver le chemin le plus efficace pour aller à une source de nourriture, une fois qu’elle a été découverte.»

Kurths explique à The Independant:

«Cette transition entre le chaos et l’ordre est un important mécanisme. J’irai même jusqu’à dire que la stratégie d’apprentissage impliquée dans tout ça est plus précise et complexe que la recherche Google. Ces insectes sont, sans doute, plus efficaces que Google dans le traitement des informations sur leur environnement.»

Selon lui, «le modèle mathématique utilisé dans cette étude – qui convertit un schéma de comportement bien connu en équations et algorithmes – est tout aussi applicable à d’autres animaux qui partagent des instincts de retour, comme les albatros», rapporte The Independant.

Les chercheurs ont aussi découvert que chaque fourmi a sa propre capacité à dénicher de quoi manger. Les plus vieilles (enfin, façon de parler, la durée de vie moyenne des ouvrières se situe entre 6 mois et 2 ans) ont plus d’expérience sur leur environnement, elle trouvent donc à se sustenter plus facilement. 

Lucie de la Héronnière
Lucie de la Héronnière (148 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte