Science & santéLife

On a trouvé le plus gros dinosaure du monde, au fémur plus grand qu'un humain

Andréa Fradin, mis à jour le 17.05.2014 à 19 h 05

REUTERS/Daniel Feldma

REUTERS/Daniel Feldma

C'est ce qu'on appelle un beau bébé. «40 mètres de long et 20 mètres de haut», rapporte le site de la BBC, à en juger en tout cas «par ses énormes fémurs», qui dépassent tout simplement la taille d'un homme adulte.

Le dinosaure dont les ossements viennent d'être trouvés en Argentine prenait donc autant de place qu'un Airbus A320, et était aussi haut qu'un immeuble de 6 étages. Même si les dinosaures ne sont pas aussi gros que ce qu'on peut parfois penser, à cause notamment des nombreuses représentations qui en sont faites, comme nous l'écrivions en 2012, demeurent tout de même de sacrés exemplaires!

Et avec de telles dimensions, et ses 77 tonnes présumées -soit l'équivalent de «14 éléphants d'Afrique» tout de même, précise encore la BBC, le nouveau venu détrône donc l'Argentinosaurus au concours du plus gros dinosaure dont les paléontologues ont retrouvé la trace. Le site du Telegraph donne un aperçu des recherches qui ont permis d'aboutir à cette découverte:

A en croire ces derniers, il s'agirait d'une nouvelle espèce de titanosaure, un herbivore du Crétacé (période qui a débuté il y a 145 millions d'années, pour finir 80 millions d'années plus tard), «caractérisé par un cou et une queue longs et une petite tête», précise de son côté The Independent.

Les titanosaures ont majoritairement été retrouvés en Amérique du sud. La découverte de ce nouveau poids lourds dans le désert argentin n'est en ce sens pas surprenante, même si certains de ses cousins, bien plus légers, ont aussi été déterrés dans le sud de la France, dans les années 1990. Ces derniers ont même été surnommés «Ampelosaurus», du grec «ampelos» pour la vigne, et le traditionnel «sauros» pour lézard, «parce que les restes fossiles ont été trouvés près du vignoble de la blanquette de Limoux, précise Futura Sciences, dans le midi de la France»!

Le dino qui nous intéresse aujourd'hui n'est pour sa part toujours pas baptisé, mais les chercheurs à l'origine de sa découverte comptent lui trouver un petit nom susceptible de célébrer à la fois «sa magnificence et la région et les fermiers qui [les] ont alertés de cette découverte».

A.F.

Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte