Il y aura bientôt de la pub pour une boisson en poudre japonaise sur la Lune

«Un petit pas pour la canette, un bond de géant pour la publicité Comme le résume le site io9, l'initiative de l'entreprise japonaise Otsuka, qui commercialise une boisson énergétique sous forme de poudre dont elle cherche à placer une canette sur la Lune en 2015, est surtout le signe que le marketing et la pub sont sur le point de devenir extra-terrestres.

Otsuka rêve de devenir «la première boisson commerciale à atterrir sur la Lune». Pour cela, elle prévoit d'envoyer «une capsule de rêve» de 1 kg pleine de «poudre de rêve» et de «rêves d'enfants» sur la Lune qui pourra être ouverte par «une bague de rêve».

Un beau discours plein de «rêves» et de promotion de la science et de la conquête spatiale. Otsuka assure par exemple que toute cette énergie déployée vise à «inciter les plus jeunes à devenir astronautes, afin qu'ils parcourent ces 380.000 km qui nous séparent de notre voisin céleste le plus proche [...]», reprend le site spécialisé The Verge... Mais dans le but ultime, tout de même, «d'ouvrir la canette et de consommer la poudre à l'intérieur», avec la fameuse «bague de rêve» qui sera distribuée à des écoliers souhaitant aller dans l'espace.

Qu'on ne s'y trompe pas donc: l'objectif est surtout marketing.

La marque s'appuie sur d'autres initiatives privées, détaille le Wall Street Journal. La société Space X se chargera du voyage jusqu'à là haut; une boîte de Singapour, Astrocale, de la conception de la canette en titane pour supporter les conditions lunaires et l'américain Astrobotic Technology déposera le paquet sur notre satellite.

Là encore, les motivations ne sont pas à chercher dans un amour dingue de la promotion désintéressée de la science, explique The Verge:

«L'entreprise cherche à gagner le prix Lunar X de Google, d'un montant de 20 millions de dollars remis à la première société à réussir à faire atterrir un appareil sur la lune susceptible à la fois de parcourir 500 mètres à sa surface et d'envoyer des photos en haute-définition vers la Terre.»

A noter qu'il n'est pas tout à fait certain qu'Otsuka soit vraiment la première boisson à squatter la surface lunaire. Car la marque américaine Tang, autre célèbre boisson en poudre, avait été choisie par la Nasa pour accompagner les astronautes de sa saveur étrange à l'orange. Et la question de son passage sur la Lune lors des missions Apollo «reste incertaine», note encore le site américain.

Ce qui est sûr en revanche, c'est qu'en 1966, déjà, Tang avait mis le paquet sur la publicité sur fond de conquête spatiale. Faut croire que c'est un tropisme des boissons en poudre.

Partager cet article