Égalités / Life

Si les Trois Grâces étaient trois mannequins d'aujourd'hui, à quoi ressembleraient-elles? Ces GIF prouvent notre culte de la minceur

Temps de lecture : 2 min

Raphaël, Les Trois Graces via Wikimedia Commons CC License By
Raphaël, Les Trois Graces via Wikimedia Commons CC License By

A quoi ressembleraient les peintures des siècles passés si on leur appliquait les standards de «beauté» actuels? Lauren Wade, l’éditrice photo du site Takepart.com, a retouché des classiques de la peinture. La photographe, qui admet avoir elle-même été amenée à retoucher de très nombreuses photos, explique la raison de son travail:

«Tout au long de l’histoire, les peintres, de Titien à Rubens en passant par Gauguin, ont trouvé de la beauté chez des femmes qui ne seraient jamais entrées dans une taille 0.»

En passant des tableaux de grands maîtres à Photoshop tel qu'elle le ferait pour des photos de top d'aujourd'hui, Lauren Wade nous permet de visualiser quels sont nos critères de beauté actuels. Adieu les rondeurs des femmes peintes par Degas, Raphaël, Botticelli ou Gauguin. Place au culte de la minceur.

Titien, Danaé avec Eros, 1544 - via Takepart.com - Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Degas, La Toilette, 1884 - via Takepart.com - Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Gauguin, Deux femmes tahitiennes, 1899 - via Takepart.com - Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Raphaël, Les Trois Grâces (1504-1505) via Takepart.com Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Newsletters

«Quand les pillages commencent, les coups de feu aussi»: historique raciste du tweet de Trump

«Quand les pillages commencent, les coups de feu aussi»: historique raciste du tweet de Trump

Le président américain a provoqué la fureur de l'opposition en appelant l'armée à tirer sur les manifestant·es de Minneapolis.

La polémique Camélia Jordana ou l'inversion de la culpabilité

La polémique Camélia Jordana ou l'inversion de la culpabilité

Elle a pointé un problème que la société française se coltine depuis bien longtemps, et que certaines personnes, au lieu d'essayer d'y remédier, proposent d'aggraver.

Deux massacres sans importance: Pointe-à-Pitre 1967 et Philadelphie 1985

Deux massacres sans importance: Pointe-à-Pitre 1967 et Philadelphie 1985

D'où vient l'indifférence qui nimbe la longue histoire de la répression policière des minorités?

Newsletters