Lu, Vu & Entendu / Life

Turquie: lors d'une émission de rencontres, un homme avoue avoir tué sa femme et sa maîtresse (avec une hache)

Temps de lecture : 2 min

Extrait de l'émission, via le Washington Post.
Extrait de l'émission, via le Washington Post.

Sefer Calinak, un Turc de 62 ans, a refroidi le public et les téléspectateurs lors de son passage dans une émission de rencontres matrimoniales de type Tournez manège sur une chaîne locale de télé turque.

Comme l’explique le Washington Post, Calinak a en effet révélé calmement avoir tué sa femme et sa maîtresse, tout en assurant être à présent «un homme honnête à la recherche d’une nouvelle épouse»… (Vous pouvez voir la vidéo sur ce lien).

Sa première femme, une cousine, devait être mariée par sa famille à un veuf âgé, ce qu’elle a refusé en s’enfuyant avec Calinak lorsqu’ils étaient âgés de 17 ans. Ils ont vécu ensemble pendant cinq mois mais ensuite, «son comportement a changé. Le neveu de l’homme qui voulait l’épouser a commencé à venir dans notre village. J’étais jaloux et je l’ai tuée, d’une certaine façon», a-t-il raconté.

Pour ce meurtre, il a été condamné à 13 ans et 9 mois de prison mais n’en a effectué que 4 ans et 6 mois avant d'être libéré par une amnistie.

Calinak a ensuite épousé une deuxième femme avec laquelle il a eu deux enfants. Ils se sont séparés et l’homme a entamé une relation avec une femme mariée, qui a promis de divorcer pour s’installer avec lui. Mais elle a par la suite changé d’avis. Le deuxième meurtre aurait été «accidentel» selon le témoignage de l’homme, et serait advenu lors d’une dispute entre les amants. «Je l’ai tuée après qu’elle ait tenté de me tuer», a-t-il raconté sur le plateau. «Elle a été tuée accidentellement quand j’ai utilisé la hache» qui lui aurait servi à se défendre.

Deuxième condamnation à de la prison, deuxième amnistie en cours de peine… Sefer Calinak a ensuite refusé de quitter le plateau, affirmant être une victime du destin. On peut voir sur la vidéo la surprise et l’effroi de la présentatrice lorsqu’il raconte son histoire.

Pour toute défense, l'homme n’aurait rien trouvé de mieux que de déclarer: «Je n’ai jamais eu de chance.» Le producteur de l’émission a admis être au courant de ce lourd passé judiciaire selon le Hurriyet Daily News, mais cela ne l’aurait pas dissuadé de l’inviter.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Qui a dit que le papier était sacré? Certainement pas Suzi LeVine. Cette américaine a pris ses fonctions d’ambassadrice en Suisse après avoir prêté serment en posant sa main sur un écran affichant une version numérique de la constitution...

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

Il y a un an, a été lancée Ruptly, une nouvelle agence de presse vidéo russe. Elle ressemble à une agence, avec 110 journalistes, venus de différents pays: Espagne, Grande-Bretagne, Russie, Pologne. Mais c'est en fait «Kremlin TV» explique Spiegel...

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Le 6 mai 1954, l’athlète britannique Roger Bannister brisait une des barrières majeures du sport en devenant le premier à courir un mile, cette distance tout sauf ronde (1.609,35 m, soit quatre tours de piste) mais mythique, en moins de 4 minutes....

Newsletters