Science & santéLife

Un conseil pour stimuler la créativité: lève-toi et marche

Andréa Fradin, mis à jour le 25.04.2014 à 11 h 52

"Time to walk like a rebel" par Ian Sane | FlickR licence cc by

"Time to walk like a rebel" par Ian Sane | FlickR licence cc by

Ils sont nombreux les génies qui avaient cette petite manie de la promenade. Il y a Kant et son tour quotidien effectué à heure fixe, Nietzsche aussi, qui aimait «les hauteurs silencieuses dans le paysage de Nice» et qui a donné son nom à un sentier de la Côte d'Azur. En 2009, Frédéric Gros, professeur de philosophie, y consacrait même un ouvrage: Marcher, une philosophie.

Faut-il ainsi lier créativité et passion de la marche? A en croire une nouvelle étude publiée dans l'Association américaine de psychologie, faire une balade mène en tout cas «à une pensée plus créative» que le simple fait de rester assis, peut-on lire sur le site de l'organisation.

Des conclusions qui font suite à une batterie de tests réalisés à l'université de Stanford, aux Etats-Unis, sur 176 participants qui ont dû répondre à des questions «fréquemment utilisées pour mesure la créativité», telles que penser à d'autres façons d'utiliser des objets du quotidien, ou donner des comparaisons imagées pour illustrer des concepts complexes, précise encore l'association.

Résultat, sur les quatre expériences menées, les personnes qui se sont livrées à une petite marche, en extérieur ou pas, ont donné à chaque fois, et à plus de 80%, des réponses plus créatives, poursuivent les chercheurs.

Ces derniers concèdent néanmoins que la nature du lien entre cette créativité et le fait de quitter son poste pour marcher un peu reste à déterminer. Mais ces premiers résultats constituent peut-être «les premiers pas pour découvrir pourquoi [...] certains personnes affirment, de façon anecdotique, qu'ils réfléchissent mieux en marchant», estime Marily Oppezzo, qui a réalisé cette étude.

Une découverte susceptible d'intéresser certains secteurs professionnels, où l'originalité et l'esprit d'innovation sont particulièrement valorisés.

Ce qui explique peut-être aussi la profusion d'études de psychologie sur le sujet: en 2012, nous relayions déjà d'autres conclusions affirmant que la rêverie et la grasse matinée pouvaient stimuler cette même créativité, quand d'autres pensent au contraire que se lever tôt est LA solution. Ou se coucher tard. Certains affirment aussi que le sacro-saint brainstorming, réunion où chaque participant est invité à laisser carte blanche à sa cervelle et aux idées qui la traversent, n'est peut-être pas aussi efficace qu'on le croit.

Bref, vous avez l'embarras du choix.

A.F.

Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte