Égalités / Life

L'homosexualité est-elle moralement acceptable pour vous?

Temps de lecture : 2 min

C'est un sondage du Pew ResearchGlobal sur les conceptions de la morale par les différents pays du monde.

Pour comparer les valeurs de 40 pays, le centre de recherche américain a notamment interrogé la perception de l'homosexualité, avec la question suivante: à titre personnel, considérez-vous que l'homosexualité est moralement acceptable, moralement inacceptable, ou que ce n'est pas une question de morale?

La moitié ou plus, dans la majorité des 40 pays interrogés, estiment que l'homosexualité est inacceptable. Dans sept pays, ils sont plus de 9 habitants sur 10 à partager cette idée. En Europe, la population est beaucoup moins encline à partager cette opinion en revanche: en France, comme en Espagne, en Allemagne, en République tchèque, en Grande-Bretagne, ou en Italie, environ 20% ou moins la partagent.

Des quarante pays sondés, le Ghana est celui où s'exprime la plus forte intolérance vis-à-vis de l'homosexualité.

98% de la population pense que l'homosexualité est moralement inacceptable. Seulement 1% que ce n'est pas une question de morale. De manière générale, le pays est très conservateur sur toutes les questions de moeurs: l'avortement est par exemple considéré comme inacceptable moralement par 92% de la population. (Le pays bénéficie pourtant étrangement d'une des lois les plus libérales d’Afrique en la matière, mais sa stigmatisation persistante l'empêche d'être appliquée.) Même l'usage d'une méthode de contraception est considérée comme inacceptable par 52% de la population.

Les pays les plus libéraux sur la question de l'homosexualité sont des pays occidentaux: en République tchèque, en Allemagne et en Espagne, plus de la moitié de la population pensent que l'homosexualité est moralement acceptable. En France et au Canada, la moitié de la population pense que ce n'est pas une question de morale.

En France, de toutes les questions posées par le Pew Research Center liées aux moeurs, c'est celle de la contraception qui bénéficie de la plus grande tolérance. 56% de la population pense que c'est moralement acceptable, et 40% que ce n'est pas une question de morale. Etonnamment, l'un des plus forts motifs d'intolérance (en-dessous des liaisons extraconjugales) est la consommation d'alcool: 18% en France considèrent qu'elle est inacceptable moralement. Seulement 56% pensent que ce n'est pas une affaire de morale.

Newsletters

Comme les femmes, les filles aussi peuvent être victimes de violences conjugales

Comme les femmes, les filles aussi peuvent être victimes de violences conjugales

Des sales cons, on peut en rencontrer toute notre vie, même au début.

Assumer socialement la transidentité, une épreuve aussi pour le conjoint et l'enfant

Assumer socialement la transidentité, une épreuve aussi pour le conjoint et l'enfant

Le poids des préjugés sociaux joue encore un rôle prégnant dans l'acception de la transition d'un membre de la famille.

La presse étrangère donne un écho inédit aux voix minoritaires de France

La presse étrangère donne un écho inédit aux voix minoritaires de France

Les médias internationaux ont eu la bonne idée de tendre l'oreille. Et tout à coup, le mythe d'un doux universalisme français s'est effondré.

Newsletters