Science & santéLife

Non, cette étrange lumière sur Mars n'est pas artificielle

Grégor Brandy, mis à jour le 10.04.2014 à 14 h 45

NASA/JPL-Caltech.

NASA/JPL-Caltech.

Depuis le mardi 8 avril, les articles se multiplient sur une photo mise en ligne par la Nasa et sur laquelle on voit un petit rayon de lumière blanche sortir du sol de Mars.

En fait, tout le monde s’est inspiré d’un article du Houston Chronicle qui mettait en avant les propose de Scott Waring, qui tient un site spécialisé dans les ovnis.

Il n’en fallait pas plus pour que les hypothèses d’une vie extraterrestre sur Mars ressurgissent. Mais sur Slate.com, Phil Plait souhaite mettre fin aux spéculations. Cette lumière, c’est un rayon cosmique:

«Les rayons cosmiques sont chargés de particules subatomiques (comme les protons ou les électrons). Sur Terre, notre atmosphère les absorbe. Résultat, ils n’ont pas d’effets sur les appareils photo. Mais si vous mettez un télescope dans l’espace, il sera bombardé par ces petites bêtes.

Quand un rayon cosmique frappe le capteur électronique de l’appareil photo, il dépose de l’énergie sur un ou des pixels qu’il touche. Ces capteurs sont conçus pour capter de l’énergie qui vient d’une lumière, peu importe si c’est un rayon cosmique ou un photon qui vient d’une étoile lointaine. Et c’est ce qui s’est passé ici. Curiosity prenait une photo de l’horizon martien et alors qu’il était en train de le faire, une particule subatomique a frappé l’appareil, laissant derrière elle une trace d’énergie. C’est un artefact de l’appareil.»

Pour nous convaincre, il en a même fait un gif en utilisant les clochés pris par les deux appareils photos (celui de droite et celui de gauche, comme votre oeil pourrait le faire), pris au même moment. Sur l’un touché par la particule, on voit un rayon, pas sur l’autre.

Cette hypothèse est d’ailleurs celle avancée par la Nasa. L’agence spatiale américaine, qui a mis en ligne la photo, a avancé cette hypothèse et celle d’un rocher scintillant dans un tweet, puis un post de blog, mardi soir.

What's the spot of light seen by @MarsCuriosity? Likely a glinting rock or cosmic-ray hit: http://t.co/Mualm8UJkq  pic.twitter.com/bRFg8FxckX

Cette lumière venue un peu de nulle part n’est pas une première. Curiosity en a déjà capturé plusieurs depuis son arrivée sur Mars, en août 2012. Les aliens, ce sera donc pour une prochaine fois.

 

 

Edit: Le mot "extraterrestre" présent dans le titre, au départ, a été remplacé par "artificielle"

Grégor Brandy
Grégor Brandy (439 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte