LifeTech & internet

Pourquoi 2048 nous rend-il accro?

Grégor Brandy, mis à jour le 04.04.2014 à 14 h 13

Après Candy Crush et Flappy Bird, 2048 parvient à son tour à réduire notre productivité à néant.

On a toujours un peu de mal à atteindre 2048. / Capture d'écran du site 2048

On a toujours un peu de mal à atteindre 2048. / Capture d'écran du site 2048

Si vous n’y avez pas encore touché, il est encore temps de fermer cette fenêtre et de ne jamais repenser à 2048. Pour tous les autres, sachez que Popular Mechanics a trouvé la raison pour laquelle vous ne pouvez pas vous empêcher de bouger des petits blocs pour les ajouter les uns aux autres.

«Les jeux comme 2048 offrent aux joueurs deux des plus gros amplificateurs de dopamine», explique Judy Willis, une neurologue et intervenante à la Graduate School of Education de l’Université de Californie à Santa Barbara.

La dopamine, c’est «un neurotransmetteur, c'est-à-dire une molécule chargée de transmettre l'information entre les neurones», explique l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. Elle permet d’augmenter la sensation de plaisir et la persévérance tout en faisant baisser le stress. Selon Judy Willis, c'est pour cela que l'on ne peut s'empêcher de jouer.

«Le cerveau adore faire des prédictions. Dans 2048, tous les 2 ou 4 que vous bougez sont des prédictions –vous n’être pas sûrs que ce soit la meilleure chose à faire– et le jeu permet des opportunités illimitées pour faire une nouvelle prédiction. Et pour une augmentation optimale de dopamine, il faut que ce soit exigeant, mais que l’on puisse gagner.»

Résultat, «au lieu d’être stressé, votre cerveau sera tellement à l'aise qu’il ne voudra jamais arrêter», explique la neurologue.

Voilà qui devrait vous donner une bonne raison de continuer à procrastiner.

Grégor Brandy
Grégor Brandy (439 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte