Tech & internetLife

Cette carte traduit des mots anglais en plus de 30 langues européennes

Andréa Fradin, mis à jour le 31.03.2014 à 15 h 48

Et comment dit-on «carte» en Europe? | Capture du site «European Word Translator»

Et comment dit-on «carte» en Europe? | Capture du site «European Word Translator»

Si Internet est le royaume des chats, c'est aussi un territoire dominé par les cartes. Dans les tuyaux du réseau circulent d'inombrables initiatives cartographiques, des plus pédagogiques (par exemple ici sur la situation en Ukraine) aux plus loufoques (par exemple ces services web mués en continents).

Voici une énième bonne idée en la matière, sortie tout droit de la tête d'un certain James Trimble, du UK Data Explorer: le «European Word Translator». Soit, en bon français, le «Traducteur européen de mots».

Inspiré des cartes étymologiques du site Reddit, le principe est tout bête mais devrait vous amuser un certain temps: choisir un mot en anglais, le taper dans la barre de recherche du site, et voir s'afficher la traduction en cours pour les quelques 30 langues parlées en Europe, de la France à la Russie, en passant par la Grèce, la Lituanie ou l'Espagne.

Un petit jeu qui permet de mieux se figurer les proximités, commes les profondes divergences, entre les mots et leurs racines. L'exemple du très joli mot «banane» est à ce titre saisissant, ainsi que le soulignait Business Insider en janvier dernier:

«Prenez un exemple, "banana", qui est la façon dont s'épelle le mot au Royaume-Uni (et aux Etats-Unis bien sûr). De l'autre côté de la mer, en France, c'est "banane" et en République Tchèque, [la même chose] avec un accent, "banán". Mais allez plus loins en Turquie et le mot devient complètement différent: "muz".»


è la bananaaaa! è la bananaaaa!

Seul petit bémol: la traduction est loin d'être infaillible, remarque io9. Seuls les termes anglais sont traduits et dans la mesure où le dispositif s'appuie sur Google Translate, il ne fournit pas toujours le terme adéquat –s'il parvient par ailleurs à le trouver, ainsi les mots suivis d'une astérisque signifient que la traduction n'est pas disponible. De même, «il ne fournit qu'une traduction par langue et par mot».

Mais qu'à cela ne tienne, nous nous sommes tout de même amusés à prendre quelques termes d'actualité. Ainsi, comment dit-on «maire» («mayor» en anglais) en Europe?

De même, «remaniement» se dit «Kabinettsumbildung» en allemand, et «remodelación» en espagnol...

Et un dernier pour la route, avec le mignon mais bizarre «ornithorynque» («platypus» en anglais)... On vous laisse essayer vos mots!

 

Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte