Lu, Vu & EntenduLife

Paris peut lutter contre la dénatalité au Danemark

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 29.03.2014 à 10 h 47

Capture d'écran SPIES REJSER

Au Danemark, la natalité est au plus bas depuis deux décennies: la moyenne est d'environ 1,7 enfant par femme et les gouvernements successifs ont beau multiplier les initiatives, aucune solution ne voit encore le jour. L'agence de voyage Spies Rejser suggère une solution: voyager, puisque les Danois font davantage l'amour quand ils sont en vacances. Et tant qu'à faire, voyager dans une ville romantique, telle que Paris.

10% des enfants danois sont conçus pendant les vacances, rappelle la vidéo. Et l'activité sexuelle des Danois augmente de 46% pendant les vacances. Et une sexologue interviewée juge que «voyager et s'offrir de nouvelles expériences a un effet sur les relations amoureuses: les couples se voient alors sous un jour nouveau. Cela libère des endorphines et stimule le désir sexuel. C'est comme ça qu'on fait des enfants».

L'agence, qui n'a peur de rien, propose même une «réduction ovulation»: si vous avez un enfant et prouvez qu'il a été conçu pendant vos vacances (réservées via cette agence) vous pouvez gagner trois ans de fournitures de produits pour bébé. Si vous avez peu de chance de gagner (par exemple si vous êtes en couple homosexuel), retenez que «l'important c'est de participer».

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (732 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte