LifeBoire & manger

Le point commun entre le pain industriel et les tapis de yoga? L'azodicarbonamide

Lucie de la Héronnière, mis à jour le 13.03.2014 à 9 h 34

LUNCH - Subway Turkey Bacon Avocado Sub/ _BuBBy_ Flickr CCLicence By

LUNCH - Subway Turkey Bacon Avocado Sub/ _BuBBy_ Flickr CCLicence By

Très appétissante nouvelle: «L’azodicarbonamide est un agent gonflant utilisé pour confectionner des tapis de yoga; Subway en met aussi dans ses pains pour leur assurer leur moelleux», pas en Europe mais dans ses boutiques d’Amérique du Nord, signale le site l’ADN.

Cette molécule chimique peut être utilisée comme additif alimentaire aux Etats-Unis et au Canada, mais elle n’est pas autorisée dans l’Union européenne et en Australie. L’Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) a bien interdit son usage comme agent de traitement de la farine.

Mais ce n’est pas tout, l’azodicarbonamide peut aussi être utilisée comme agent gonflant pour donner du volume et de l’élasticité à certaines matières, par exemple aux matelas de yoga.

Evidemment, l’information de l’usage de cette molécule dans certains pains de la chaîne Subway n’a pas du tout plu aux consommateurs américains. Une pétition a recueilli plus de 95.500 signatures, pour que Subway retire cet ingrédient accusé de causer des problèmes respiratoires, de l’asthme et des allergies (même si on connaît mal les niveaux d’exposition auxquels le produit peut être dangereux).

Ce qui a peut-être fait bouger la grande chaîne de sandwichs... Peu après, CNN explique que Subway va retirer l’azodicarbonamide de ses pains. Le communiqué de l’entreprise se justifie, en précisant que la molécule incriminée est «un ingrédient sans danger, utilisé pour rendre la pâte plus stable et obtenir la texture et le volume désirés»:

«Notre usage de cet ingrédient a toujours été en conformité avec les réglementations sur les additifs alimentaires. Cependant, en 2013, nous avons commencé à supprimer l’azodicarbonamide, et la transformation complète sera terminée dans les prochaines semaines. Malgré ce que vous avez pu entendre ou lire, ce projet de conversion est en marche depuis un certain temps.»

On n’en sait pour l’instant pas beaucoup plus sur les nouvelles recettes, et l’azodicarbonamide est toujours dans les ingrédients de plusieurs pains, listés par Subway aux Etats-Unis.

Suite de l’histoire, l’organisation «Environmental Working Group» publie une liste de 500 aliments commercialisés aux Etats-Unis contenant aussi de la fameuse molécule... L’azodicarbonamide est en effet beaucoup utilisée dans la boulangerie industrielle, pas que chez Subway, même si la molécule a été mal testée, selon le Center for Science in the Public Interest.

Elle devrait continuer à faire débat outre-Atlantique. L’azocarbonamide est bien autorisée par la FDA (Food and Drug Administration), avec des taux bas très précis. Pour certains, les arguments contre ce composé chimique manquent de bases scientifiques…

Par exemple, pour une porte-parole de l’Institute of Food Technologists, les additifs ne sont pas nécessairement dangereux parce qu’ils sont aussi utilisés dans des matériaux industriels, rapporte Bloomberg Business Week. Pour elle, la littérature scientifique penche plutôt sur une absence de danger dans la consommation de pain, en de si minuscules quantités...

Bon ou mauvais pour la santé, la voix de la sagesse vient de la contributrice de Forbes:

«Nous n’avons pas besoin d’additifs chimiques pour garder notre pain doux et élastique, nous devons juste manger du pain frais.»

Lucie de la Héronnière
Lucie de la Héronnière (148 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte