Partager cet article

Les végétariens se sentent en moins bonne santé que les mangeurs de viande

Manger seulement des fruits et légumes est-il bon pour la santé? / Laurent Guedon via Flickr CC License by

Manger seulement des fruits et légumes est-il bon pour la santé? / Laurent Guedon via Flickr CC License by

Les végétariens ont davantage tendance à se sentir en petite forme. C’est ce que montre une étude menée par l’université de Graz (en Autriche) et rapportée par The Guardian.

L’étude a été réalisée sur la base d’interviews de 1.300 personnes. Elle compare des groupes végétariens et de mangeurs de viande du même âge, du même sexe et issus du même milieu économique et social. Contrairement aux mangeurs de viande, les végétariens sont plus nombreux à avoir l’impression d’être en mauvaise santé.

«Les végétariens ont indiqué qu’ils avaient une moins bonne “santé subjective”, qu'ils souffraient d'effets secondaires et d'allergies, et qu'ils comptaient des cas de cancer et de maladies mentales», constate la directrice de la recherche Nathalie Burkert. Et ce n’est pas tout. Les végétariens ont également l’impression d’avoir des relations sociales plus pauvres que les autres. «Une surprise», selon Nathalie Burkert. Dans l'Austrian Times, elle explique:

«Nous avons trouvé que les résultats de nos recherches étaient vraiment passionnants, c’est pourquoi nous avons décidé de les publier.»

Mais elle reste prudente:

«On ne peut pas dire quelle est la cause et quel est l’effet, nous n’avons pas regardé si les végétariens ont choisi ce régime parce qu’ils avaient une moins bonne qualité de vie, ou si le fait d’être végétarien est la cause de cette mauvaise qualité de vie. Nous n’avons pas évalué cela.»

Elle insiste donc sur le fait que des recherches plus approfondies devraient être menées.

En effet, beaucoup d’études montrent au contraire les bienfaits du régime végétarien. «Les végétariens vivent plus longtemps que les carnivores», titrions-nous dans Slate en juin 2013, à la suite de la publication d’une étude dans The Wall Street Journal. Les deux études ne sont cependant pas contradictoires.

A noter enfin que les recherches menées par l’université de Graz donnent grands «gagnants» ceux qui suivent le régime «méditerranéen»: beaucoup de fruits et légumes, mais aussi des quantités raisonnables de viande.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte