LifeTech & internet

L'année où il n'a retweeté que des femmes

Alexandra Le Seigneur, mis à jour le 14.02.2014 à 15 h 48

Twitter Eggs/ Garrett Health via Flickr, CC Licence by

Twitter Eggs/ Garrett Health via Flickr, CC Licence by

Le blogueur Anil Dash a décidé pendant toute l’année 2013 de ne retweeter que des femmes. Pourquoi? Parce qu’il a remarqué (grâce à l’outil Twee-Q, qui reste assez imprécis, signale-t-il) que sur 52% d’hommes qu’il suivait, il en retweetait 80%. Il fait part de son expérience dans l’article «L’année où je n’ai pas retweeté d’hommes», publié sur le site de partages d’idées et d’histoires, Medium.

Ses inquiétudes? Passer à côté de «conversations très masculines» sur le dernier gadget Apple. Il réussissait à chaque fois à trouver des femmes qui en parlaient (et parfois mieux). Il s’est rendu compte qu’il pouvait donner de la voix à ces femmes plutôt qu’aux personnes habituelles.

«Et pour les évènements culturels, on a le choix entre un nombre infini de voix de femmes.»

Qu’est-ce que ça a changé pour lui? Il est juste devenu plus attentif avant de retweeter quelqu’un, et s’est mis à engager beaucoup plus de conversations avec des femmes, et «spécialement avec des femmes de couleur», précise-t-il.

«Essayez», conseille-t-il.

«On passe tellement de temps sur ces réseaux sociaux, et il y a tellement de choses à faire pour redresser les torts que nous voyons dans les autres médias, par le biais de petits gestes simples.» 

 

Alexandra Le Seigneur
Alexandra Le Seigneur (74 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte