CultureLife

Il n'y avait pas que Get Lucky aux Grammy Awards 2014

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 27.01.2014 à 14 h 27

Grand gagnant de l'édition 2014 des Grammy Awards qui s'est déroulée à Los Angeles dimanche 26 janvier, le duo français Daft Punk repart avec cinq trophées dont le plus prestigieux, celui de meilleur album de l'année pour Random Access Memories. Leur prestation live de Get Lucky avec Pharrell Williams, Nile Rodgers et la participation exceptionnelle de Stevie Wonder a marqué la cérémonie.

De quoi faire injustement passer au second plan la clôture de la cérémonie.

Trent Reznor (Nine Inch Nails), Dave Grohl (Nirvana, Foo Fighters...), Josh Homme (Queens of the Stone Age) et Lindsey Buckingham (Fleetwood Mac) ont offert une performance unique, avec un mini-set surpuissant de deux chansons, Copy of A de Nine Inch Nails et My God is the sun de Queens of the Stone Age.

Après la soirée Trent Reznor s'est plaint de l'attitude des organisateurs: le générique de fin et les images d'une publicité pour une compagnie aérienne ont été affichés sur l'écran alors que la performance se poursuivait, et la retransmission télévisée a été coupée peu avant la fin du deuxième morceau... Le chanteur de Nine Inch Nails leur a lancé un «FUCK YOU» «qui vient du fond du coeur» via twitter.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte