Internet décode en 15 minutes une énigme vieille de plus de 15 ans

L'une des cartes mystérieuses, postée sur Imgur

L'une des cartes mystérieuses, postée sur Imgur

C'est la belle histoire du jour. Alex Goldman sur Slate.com raconte comment une internaute, qui s’est présentée sur le site Ask Metafilter sous le pseudonyme de «JannaK», a demandé le 20 janvier de l’aide à la communauté en ligne pour résoudre une énigme familiale qui remontait à plus de 15 ans.

Voici son message:

«Ma grand-mère est morte en 1996 d’un cancer qui a évolué rapidement. Elle ne communiquait plus les deux dernières semaines mais, pendant cette période, elle a laissé au moins 20 cartes remplies de lettres manuscrites. Mes cousins et moi avions entre 8 et 10 ans à l’époque, et nous pensions qu’elle nous laissait un code. Nous avons cherché à le comprendre pendant quelques mois en essayant des codes de substitution, mais ça n’a pas abouti.

Mon père a retrouvé une des cartes l’autre jour, j’adore les puzzles et j’ai envie de m’attaquer à nouveau à ce mystère […]»

via Imgur

Elle avait déjà remarqué que certains segments de lettres majuscules se répétaient –comme «PAGA» ou «TYAGF»–, et pensait aux initiales de paroles de chanson, sans réussir à trouver lesquelles. Et elle a été bien inspirée de se tourner vers l’Internet: moins de 15 minutes plus tard, les premières contributions de curieux donnaient la clé du message codé... Les lettres utilisées, apparemment en désordre, sont bien les premières de chaque mot, et correspondent à des prières.

Un commentateur du forum Ask Metafilter a ainsi remarqué que la suite «AAA» correspondait peut-être à «Amen, Amen, Amen» et, extrapolant à partir de cet exemple, que «TYAGF» signifiait «Thank you Almighty God for…» soit «Merci Seigneur Tout Puissant Pour…»

via Imgur

Au dos de la carte, une suite de mots se répétait:

«1. OFWAIHHBTNTKCTWBDOEAIIIHFUTDODBAFUOT
AWFTWTAUALUNITBDUFEFTITKTPATGFAEA
2. OFWAIHHBTNTKCTWBDOEAIIIHFUTDODBAFUOT
AWFTWTAUALUNITBDUFEFTITKTPATGFAEA»

Elle a pu être rapidement identifiée comme une suite des premières lettres des mots qui composent le «Notre Père». Les premières lettres correspondent en effet:

«OFWAIHHBTN»

=> «Our Father who art in Heaven, hallowed be thy name [...]»

Soit en français: «Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié [...]»

Les recherches se poursuivent sur le thread puisque le message n'a pas encore été décodé dans son intégralité. Cela ne devrait cependant plus prendre longtemps, des codeurs ayant même converti le texte de la Bible en ne gardant que les premières lettres de chaque mot, pour tenter de décoder les suites de lettre qui restent mystérieuses.