Parents & enfantsLife

Des foetus en 3D: personne n'en rêvait, le cauchemar est devenu réalité

Nadia Daam, mis à jour le 21.01.2014 à 14 h 46

Plus loin, toujours plus loin dans le WTF: un site américain propose des impressions 3D de fœtus à partir d’une échographie.

Capture d'écran du site 3D-babies

Capture d'écran du site 3D-babies

Il est loin le temps où l’on cherchait à distinguer le nez ou le bras du foetus sur une échographie noir et blanc, et granuleuse.

Depuis une dizaine d’années maintenant, le business des échographies 3D et 4D sont apparues et sont devenues, depuis, très prisées des futurs parents. Pour des sommes allant de 60 euros à 200 euros environ, il est possible désormais de faire réaliser ce que l’on peut appeler des échos «récréatives» ou «spectacle», soit des clichés ou des vidéos du fœtus en 3D ou en 4D.

L’un des nombreux sites qui proposent ce type de service vante «un cadre agréable et une atmosphère détendue (…) où la future maman et ses accompagnants sont confortablement installés face à un écran géant».

Cet effet de mode a d’ailleurs incité le Conseil national des gynécologues obstétriciens de France à alerter les parents sur les potentiels effets néfastes de cette pratique.

Les ultra-sons utilisés de manière prolongée lors de ces échographies seraient en effet nocifs pour les tissus du foetus. Le CNGOF rappelle par ailleurs que ces échographies sont généralement réalisées par des personnes n’ayant reçu aucune formation médicale.  

Mais un tout nouveau service devrait crisper encore davantage les vrais spécialistes de l’échographie obstétricale et fœtale

Le site Fastcodesign nous apprend en effet qu’il est possible aujourd’hui de faire réaliser une impression 3D du fœtus: soit une figurine créée à partir de l’imagerie tridimensionnelle par ultra-sons (le Japon proposait déjà le même style de service en 2012).

Pour la modique somme de 600 dollars (443 euros) le site 3d-babies permet aux parents «de tenir leur bébé dans leur bras AVANT sa naissance».

Le WTF est total ainsi que les arguments utilisés pour inciter les parents à céder à la tentation.

«C’est une formidable manière de partager l’excitation de cet heureux événement à venir avec votre amis et votre famille.»

Ce qui revient donc à suggérer aux futurs parents d’organiser apéro ou baby-shower où les convives seront invités à jouer à la poupée.

Sauf que la poupée est censée représenter un bébé à venir. (Et on a une pensée émue et attristée pour tous les aînés à qui l’on demandera de porter dans leur bras la version 3D de leur petit frère ou petite sœur)

3D-babies suggère d’ailleurs de «ne pas oublier les grands-parents» et de leur faire profiter d’une réduction sur une deuxième poupée avec le code LOVE.

«Vous pouvez customiser votre fœtus.»

C’est-à-dire sélectionner sa couleur de peau, son sexe (garçon, fille/inconnu), et sa position.

Précisons également que la poupée est livrée dans ce qui ressemble fort à un cercueil capitonné

Mais le pire réside probablement dans cet autre service proposé par 3D-babies: obtenir la poupée d’un bébé de célébrité.

Le catalogue est pour l’instant assez pauvre, puisque seule North West, le bébé de Kim Kardashian et Kanye West est disponible, au prix de 250 dollars.

Même en cherchant bien, il est impossible de trouver dans ce nouveau service un quelconque intérêt. Au contraire, il s’agit là d’une dérive grave des technologies appliquées à la périnatalité.

Sans compter qu’en cas d’interruption médicale de grossesse, de fausse couche, de malformation, ou de n’importe quelle complication qui peut survenir lors de la grossesse ou de l’accouchement, le fait d’avoir tenu dans ces bras une version tridimensionnelle du fœtus ne peut qu’aggraver les séquelles psychologiques.

Maigre consolation, le site avait également lancé une campagne de crowdfunding visant à développer les services proposés. Avec 1.225 dollars récoltés à la date-butoir fixée au 30 novembre 2013, ils étaient heureusement très loin des 15.000 dollars espérés.

N.D.

Nadia Daam
Nadia Daam (199 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte