Lu, Vu & EntenduLife

Il rickrolle son prof de physique dans un devoir sur Niels Bohr

Cécile Chalancon, mis à jour le 18.01.2014 à 16 h 09

Vous connaissez le rickroll. Si vous ne connaissez pas, vous pouvez cliquer ici. Ou bien cliquer là

Un lycéen américain, Sairam Gudivesa, a poussé la pratique bien plus loin. Dans un devoir de physique.

Il a posté la photo de son exploit sur son compte Twitter, répérée notamment par Buzzfeed:

Admirez le superbe acrostiche: le début de chaque ligne laisse apparaître les paroles de Never gonna give you up de Rick Astley:

«Never gonna give you up

Never gonna let you down

Never gonna run around and desert you

Never gonna make you cry

Never gonna say goodbye

Never gonna tell a lie and hurt you»

Tout ça pour un devoir apparemment consacré au physicien danois Niels Bohr, prix Nobel de physique 1922. On connaît pas la note accordée par le professeur.

Cécile Chalancon
Cécile Chalancon (99 articles)
Editrice à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte