Tech & internetLife

Beats Music va-t-il révolutionner le streaming musical?

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 13.01.2014 à 11 h 56

Via Beats Music

Via Beats Music

Dans la bataille pour savoir comment les gens consommeront de la musique en ligne dans les années à venir, il faudra compter sur un nouvel acteur, Beats Music, écrit le New York Times. Le producteur Jimmy Iovine et Dr. Dree, le duo qui a créé les casques Beats by Dr. Dre, va lancer le 21 janvier aux Etats-Unis un service de streaming musical qui concurrencera Pandora, Spotify ou la nouvelle Radio iTunes d’Apple.

La société Beats Electronics a investi 60 millions de dollars dans l’opération, qui sera lancée grâce à une stratégie marketing et publicitaire «agressive» (une publicité au Super Bowl et un partenariat avec le fournisseur de téléphonie américain AT&T).

Pour 10 dollars par mois, l’utilisateur aura accès à l’ensemble de la musique enregistrée —la même que sur les autres services de streaming, puisque Beats Music a des partenariats avec les mêmes labels.

Quelle est donc la nouveauté? Il y aura bien sûr des algorithmes basés sur notre profil et nos habitudes d’écoute, mais le service pense se démarquer grâce à l’aide des programmateurs de renom qu’il a embauchés. Iovine a chargé Trent Reznor, le chanteur de Nine Inch Nails, de la direction artistique («chief creative officer») et les «curateurs» qui sélectionnent la musique sont de grands noms de la programmation radio ou de la critique musicale.

Comme l’écrit le site Engadget, Beats veut proposer une expérience basée sur l'humeur recherchée plus que sur les genres musicaux. La spécificité de Beats sera de proposer de la musique en fonction d’une combinaison de quatre facteurs: le lieu, l’activité, l’entourage et le genre de musique souhaité par l’auditeur à un moment précis. Beats Music, sur son blog, décrit ainsi l’expérience utilisateur qu’il souhaite créer:

 «Mon téléphone sait quand je conduis, il sait quand je vais à la gym. Il sait qu’en général j’écoute du hip hop et du métal quand je cours et que je veux toute une gamme de musique douce avant de me coucher».

Le service sera dans un premier temps américain, mais Beats s’inspire du succès de Spotify, son principal concurrent, désormais installé sur 55 marchés.

Comme le résume le New York Times, «le monde de la musique numérique est au milieu d'une période de convergence déroutante de formats» où téléchargements, radio et streaming sont combinés par les utilisateurs qui jonglent avec les différentes offres et les modes d'écoute émergents. Un marché sur lequel d'autres grands acteurs comme Google (avec Google Play All Access), Sony (avec Music Unlimited) ou Microsoft (avec Xbox Music) veulent aussi avoir leur mot à dire.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte