Lu, Vu & Entendu / Life

Les prisonniers se pensent moralement supérieurs aux personnes moyennes

Temps de lecture : 2 min

Prison de Saint-Quentin, Californie. REUTERS/ Lou Dematteis.
Prison de Saint-Quentin, Californie. REUTERS/ Lou Dematteis.

Nous nous ressentons tous comme moralement supérieurs à la moyenne. Et cette conviction vaut aussi pour les prisonniers. C’est ce que montre une étude menée par le professeur Constantin Sedikides, de l’université de Southampton, publiée dans le British Journal of Social Psychology (Journal britannique de psychologie sociale). L’étude, relayée par le magazine américain Pacific Standard, se fonde sur un questionnaire adressé à 79 criminels purgeant leur peine dans la même prison du sud de l’Angleterre.

Les prisonniers se sont évalués comme «plus moraux, plus gentil avec les autres […], plus généreux, plus fiable, plus digne de confiance et plus honnête». Les participants se sont également évalués comme meilleur que le citoyen lambda sur tous les plans, à l’exception de l’obéissance à la loi, «où ils se considèrent comme aussi obéissant» qu’une personne normale. «Ce qui peut constituer le point le plus surprenant, étant donné qu’ils sont incarcérés», conclut l’étude.

Le «better-than-average effect», l’idée selon laquelle on est meilleur que la personne moyenne, est une des théories les plus étudiées par la psychologie sociale. L’un des exemples fameux est celui de l’étude d’Ola Svenson, de l’université de Stockholm, sur les conducteurs suédois et américains, dont la conclusion était qu’une «majorité de sujets [93% des Américains et 69% des Suédois interrogés] s’estimaient plus doués et moins à risque que le conducteur moyen».

L’un des avantages, comme le note Sedikides dans son étude, et que cette estime de soi «peut introduire la confiance nécessaire pour persévérer dans des tâches difficiles.» Mais comme l’avait noté une étude de Justin Krueger, cette surestimation de soi est liée au fait que les sujets «se concentrent égocentriquement sur leurs propres capacités et ne prennent pas suffisamment en compte les capacités du groupe à comparer». Quand les capacités soumises à l’évaluation sont plus rares et plus difficiles, les sujets ont tendance à se considérer comme inférieurs à la moyenne.

Raphaël Czarny Journaliste

Newsletters

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Qui a dit que le papier était sacré? Certainement pas Suzi LeVine. Cette américaine a pris ses fonctions d’ambassadrice en Suisse après avoir prêté serment en posant sa main sur un écran affichant une version numérique de la constitution...

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

Il y a un an, a été lancée Ruptly, une nouvelle agence de presse vidéo russe. Elle ressemble à une agence, avec 110 journalistes, venus de différents pays: Espagne, Grande-Bretagne, Russie, Pologne. Mais c'est en fait «Kremlin TV» explique Spiegel...

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Le 6 mai 1954, l’athlète britannique Roger Bannister brisait une des barrières majeures du sport en devenant le premier à courir un mile, cette distance tout sauf ronde (1.609,35 m, soit quatre tours de piste) mais mythique, en moins de 4 minutes....

Newsletters