Lu, Vu & EntenduLife

A Bordeaux, on se marie le samedi et on naît dans la semaine

Alice Bru, mis à jour le 07.01.2014 à 12 h 53

4/365 monday / Robert Couse-Baker via Flickr CC license by

4/365 monday / Robert Couse-Baker via Flickr CC license by

Dans un post sur son blog, Baptiste Coulmont, le sociologue auteur de Sociologie des prénoms, livre qui met en relation prénom et obtention d'une mention au bac, a compilé les données de l'état civil de Bordeaux, disponibles en open-data, et les présente en courbes illustrant l'évolution des tendances entre le début du XXe siècle et nos jours. En trois graphiques, le chercheur nous offre une manière très visuelle de lire les évolutions de notre société.

Par exemple, le sociologue met en évidence la «samedification» des mariages:

«Aujourd’hui, près de 80% des mariages de la semaine sont célébrés le samedi. Mercredis et jeudis ont cessé d’être des jours de mariage.»

Si les mariages se samedifient, les naissances, elles, «se désamedifient et se dédimanchifient». Une illustration de la médicalisation de la maternité:

«Les femmes sont incitées à ne pas accoucher pendant les week-ends, pour des raisons d’organisation des services (et les césariennes sont probablement programmées aussi en semaine).»

» Lire le billet sur le blog de Baptiste Coulmont

Alice Bru
Alice Bru (69 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte