LifeScience & santé

Les chiens s'orientent nord-sud pour faire leurs besoins

Alice Bru, mis à jour le 03.01.2014 à 17 h 07

I leave you a little surprise / BraNewbs via Flickr CC License by

I leave you a little surprise / BraNewbs via Flickr CC License by

C'est une étude menée par des chercheurs tchèques et allemands de l'université des sciences de la vie de Prague et publiée sur Frontiers In Zoology qui le révèle. Les scientifiques ont, pendant deux ans, mesuré l'orientation du corps de 70 chiens de 37 races différentes pendant qu'ils faisaient leurs besoins. 1.893 cacas et 5.582 pipis plus tard, ils en sont venus à cette conclusion: les chiens se soulagent le long d'un axe nord/sud.

Le résultat n'est cependant pas si péremptoire: pour commencer, les chiens ne s'alignent sur l'axe nord/sud que si le champ magnétique terrestre est calme. Autrement, ils s'installent au petit bonheur la chance. Ensuite, l'étude n'a pas permis de savoir si ce comportement est conscient (le chien perçoit le champ magnétique terrestre et s'aligne volontairement dessus) ou non (le chien s'aligne sur l'axe nord/sud parce que cela lui est plus confortable), explique le blog Vice Motherboard en citant l'étude. Cependant, l'étude des données brutes, qui ne sont pas disponibles, indique que les chiens évitent l'axe ouest/est autant qu'ils favorisent l'axe nord/sud, mais les chiens en laisse ne montrent aucune préférence, indique Raw Story. Motherboard précise que ce comportement n'a été observé que sur des chiens évoluant en liberté dans un champ.

Le travail des chercheurs, qui eut sembler trivial, avait pour but d'étudier l'influence du champ magnétique terrestre sur les chiens. Le résumé paru sur Frontiers in Zoology insiste sur trois points. Un, les chiens sont sensibles au champ magnétique terrestre. Deux, on observe chez le mammifère des réactions mesurables et prédictibles selon les fluctuations du champ magnétique terrestre. Trois, les mammifères sont plus sensibles aux changements de polarité, plutôt que d'intensité, du champ magnétique terrestre. De plus, cette étude a permis de comprendre pourquoi les expériences sur la magnétoréception sont difficiles à reproduire et d'où vient l'effet d'éparpillement qui peut les compromettre: le champ magnétique terrestre n'est stable que pendant environ 20% du jour.

Alice Bru
Alice Bru (69 articles)
zoologieOuestEstSudnord
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte