Santé / Life

Wikipédia n'est pas un médecin. Faut-il le rappeler?

Temps de lecture : 2 min

Un médecin généraliste. REUTERS/Philippe Wojazer
Un médecin généraliste. REUTERS/Philippe Wojazer

Wikipédia, encyclopédie collaborative sur le Net créée en 2001, lance un débat sur sa responsabilité liée aux avis médicaux. Dans ses avertissements généraux, on peut lire en titre: «Wikipédia ne garantit pas le contenu mis en ligne». On ne peut donc pas s'y fier à 100%. Sauf que pour certains, Wikipédia est un dictionnaire, un livre d’histoire, un manuel de biologie, un avocat ou encore un docteur en médecine. Mais l'encyclopédie est claire là-dessus: «Wikipédia n’est pas un médecin», rappelle-t-elle dans l'onglet «Mise en garde médicale».

Les experts collaborateurs de Wikipédia se demandent si les avertissements concernant la garantie des avis médicaux ne devraient pas être plus explicites et surtout plus lisibles. Le Daily Dot revient sur l’origine du débat qui couvre la limitation de responsabilité de Wikipédia concernant ces recommandations, un débat introduit le 31 décembre via une demande de commentaires lancée sur la page de WikiProjectMedicine.

Cette réflexion a été déclenchée par des études scientifiques. Dans une étude parue en 2007, des chercheurs ont évalué que 81% des étudiants de l’université québécoise Laval utilisent Wikipédia à des fins académiques. Une étude réalisée cette fois-ci en 2009, montre que dans 71% à 85% des cas, Wikipédia figure dans les dix premiers résultats sur Google après avoir introduit un mot-clé du vocabulaire médical. L’encyclopédie en ligne dépasse même les sites américains MedlinePlus (dictionnaire médical en ligne) et NHS Direct Online (un service d’aide médicale en ligne).

Un étudiant en médecine de la Harvard Medical School a écrit une tribune dans le Boston Globe présentant les résultats d'une enquête menée auprès de ses camarades. Il a interrogé 100 étudiants de sa promotion et 89 lui ont affirmé que leur première ressource face à un problème était Wikipédia.

Quelles pourraient-être alors les solutions pour faire face à de potentielles données erronées?

La première serait de laisser apparaître en évidence dans un encadré rouge l'information suivante: «N’importe qui peut modifier cet article. Ne vous fiez pas à celui-ci pour des conseils médicaux.» Une autre version serait également à envisager: «Wikipédia ne donne pas d’avis médical.» Les autres options seraient de faire apparaître ces précisions en début d’article ou sous la forme d'un lien.

Certains s’opposent à ce changement pour des raisons esthétiques. Ce surplus d’informations ne ferait qu’encombrer l’écran et faire de l’avertissement une information redondante. Les médecins contributeurs espèrent un vrai changement de la part de lecteurs sur la façon d'appréhender ce genre d'informations.

Article actualisé le 3 janvier 2014 à 8h: nous avons improprement écrit dans un premier temps que l'auteur de la tribune dans le Boston Globe était étudiant en physique alors qu'il s'agit d'un étudiant en médecine.

Alexandra Le Seigneur

Newsletters

Non, le burn-out estival n'existe pas

Non, le burn-out estival n'existe pas

Cessons de nous leurrer: il n'y a pas de blues saisonniers mais plutôt une fatigue chronique.

Le mouvement antivax est loin d'être le seul responsable des épidémies de rougeole

Le mouvement antivax est loin d'être le seul responsable des épidémies de rougeole

Notre trop grande focalisation sur le sujet nuit à la santé publique.

Pourquoi le désespoir climatique doit nous conduire à l'action

Pourquoi le désespoir climatique doit nous conduire à l'action

La planète va mal, on le sait et cela nous déprime. Mais au lieu de ne rien faire, agissons.

Newsletters