Sciences / Life

Les fourmis rouges peuvent prendre une forme liquide ou solide

Temps de lecture : 2 min

Fire ants/Marufish via Flickr CC, License by
Fire ants/Marufish via Flickr CC, License by

Les fourmis rouges, les plus agressives de toutes, celles qui sèment la terreur principalement dans l’hémisphère sud, ont déjà fait l’objet d’études scientifiques avec pour objectif de répondre à une même question: comment stopper leur multiplication?

Cette fois-ci, des scientifiques du Georgia Institute of Technology s'intéressent à un autre point de vue: la physique, peut-on lire sur le New York Times. Ils ont remarqué que les fourmis pouvaient vivre différemment selon les situations, parfois sous forme solide, parfois sous forme liquide. «C’est la première fois que cette dualité est observée dans un groupe d’êtres vivants», souligne le média américain.

Les fourmis rouges se déplacent en masse et les chercheurs ont remarqué que cette masse sous la pression du stress pouvait devenir plus visqueuse ou plus élastique.

La vidéo présentée lors d’une assemblée de la Société de Physique Américaine montre les différents aspects que peut prendre cette masse. Sortie d’un entonnoir, elle prend la forme d’un liquide ou d’un «sirop tortillant» mais elle prend aussi dans une autre situation la forme d’une balle en mousse que l’on peut compresser (pas à mains nues bien sûr).

Newsletters

Les filtres anti-lumière bleue ont aussi des effets nocifs

Les filtres anti-lumière bleue ont aussi des effets nocifs

Ce n'est pas la lumière bleue qui est responsable de nos insomnies.

On sait enfin pourquoi le cerveau consomme autant d'énergie

On sait enfin pourquoi le cerveau consomme autant d'énergie

La faute a des petites pompes «cachées».

Des scientifiques découvrent une planète où une année dure huit heures

Des scientifiques découvrent une planète où une année dure huit heures

Le genre d'endroit où l'on prend un sacré coup de vieux en quelques jours.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio