Lu, Vu & EntenduLife

Le braqueur anglais Ronnie Biggs, «l'ambassadeur de The Death List», est enfin mort

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 18.12.2013 à 11 h 59

Ronnie Biggs lors de l'enterrement de Bruce Reynolds, le cerveau de l'attaque du train postal Glasgow-Londres, à Londres, le 20 mars 2013. REUTERS/Neil Hall

Ronnie Biggs lors de l'enterrement de Bruce Reynolds, le cerveau de l'attaque du train postal Glasgow-Londres, à Londres, le 20 mars 2013. REUTERS/Neil Hall

Célèbre pour avoir braqué avec des complices le train postal Glasgow-Londres en 1963, le Britannique Ronnie Biggs est mort le 18 décembre 2013, à l’âge de 84 ans.

Après des décennies d’une cavale internationale, Biggs était revenu ruiné sur le sol britannique, passant par la prison de 2001 à 2009 avant d’être libéré pour raisons de santé.

Accessoirement, Biggs était aussi en première place du classement des cinquante morts probables de l’année selon le site au mauvais goût extrême (mais qu'on adore) «The Death List» (la liste de la mort). Le principe du site est simple: chaque année, le comité de The Death List se réunit et décide de la liste des personnalités qui ont le plus de probabilité de mourir. Pour 2013, leurs prédictions se sont révélées exactes dans 12 cas sur 50 —jusqu'à présent.

Le logo de The Death List

Le comité a notamment vu juste sur Nelson Mandela (12e place), Hugo Chavez (2e place), Margaret Thatcher (29e). Il reste certes encore quelques jours pour savoir si les nominés Georges Bush Senior, Hosni Moubarak, Kirk Douglas, Fidel Castro, Doris Day ou Fats Domino survivront à 2013.

Biggs est un cas de fierté particulière puisqu’il était non seulement le premier sur la liste de 2013, mais aussi un «ambassadeur» de The Death List, pour lequel il avait posé faisant un doigt d’honneur avec une tasse à l’effigie du site. Habitué de The Death List, Biggs en était à sa treizième «nomination» annuelle.

La «Death List» de 2013

Il y a un an, le 6 décembre 2012, l’architecte Oscar Niemeyer décédait. Il était apparu neuf fois depuis 2002 dans la Death List. En 1995, François Mitterrand était classé premier de la liste des morts probables. Il décédait dans les premiers jours de l’année suivante, le 8 janvier 1996.

Autre site s’amusant à devancer la mort, #RIP en avance, un Tumblr sur lequel chacun peut envoyer son éloge funèbre en avance. Le site se moque des statuts sur Facebook ou Twitter que les Internautes postent lors de chaque décès de célébrité. Quelques morceaux choisis:

«C’est la mort qui t’a assassinée…#RIPCatherineRinger

On lui survivra…#RIPjean-pierrefrançois

Human after all…#RIPdaftpunk

NIQUE SA MERE LA FAUCHEUSE…#RIPfauve»

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte