Lu, Vu & Entendu / Life

Le concours japonais de la meilleure standardiste téléphonique

Temps de lecture : 2 min

Source: New York Times
Source: New York Times

A lire sur le New York Times si vous êtes amateur de marketing téléphonique, de culture japonaise et d’esprit corporate. Le journaliste a assisté au concours national de réponse au téléphone, un événement qui a réuni pour sa 52e édition plus de 12.000 employés japonais rivalisant de courtoisie, de professionnalisme et d’efficacité.

Sur scène, les candidats prennent place à un poste de travail dans un décor qui reproduit un bureau japonais, et répondent à une conversation de trois minutes. Presqu’exclusivement féminin, le secteur professionnel de la «réponse au téléphone» illustre l’inégalité entre hommes et femmes au travail, ces dernières ne représentant que 11% des postes de manager.

Plus de 60 livres japonais traitent des bonnes manières au téléphone (avec des titres aussi intriguant que Comment parler comme une beauté d’entreprise).

Parmi les préconisations: faire attendre son interlocuteur plus de trois sonneries nécessite une excuse formelle, et il est extrêmement mal vu de raccrocher avant lui à la fin de la conversation.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Qui a dit que le papier était sacré? Certainement pas Suzi LeVine. Cette américaine a pris ses fonctions d’ambassadrice en Suisse après avoir prêté serment en posant sa main sur un écran affichant une version numérique de la constitution...

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

Il y a un an, a été lancée Ruptly, une nouvelle agence de presse vidéo russe. Elle ressemble à une agence, avec 110 journalistes, venus de différents pays: Espagne, Grande-Bretagne, Russie, Pologne. Mais c'est en fait «Kremlin TV» explique Spiegel...

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Le 6 mai 1954, l’athlète britannique Roger Bannister brisait une des barrières majeures du sport en devenant le premier à courir un mile, cette distance tout sauf ronde (1.609,35 m, soit quatre tours de piste) mais mythique, en moins de 4 minutes....

Newsletters