Lu, Vu & EntenduLife

Le concours japonais de la meilleure standardiste téléphonique

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 16.12.2013 à 16 h 12

Source: New York Times

Source: New York Times

A lire sur le New York Times si vous êtes amateur de marketing téléphonique, de culture japonaise et d’esprit corporate. Le journaliste a assisté au concours national de réponse au téléphone, un événement qui a réuni pour sa 52e édition plus de 12.000 employés japonais rivalisant de courtoisie, de professionnalisme et d’efficacité.

Sur scène, les candidats prennent place à un poste de travail dans un décor qui reproduit un bureau japonais, et répondent à une conversation de trois minutes. Presqu’exclusivement féminin, le secteur professionnel de la «réponse au téléphone» illustre l’inégalité entre hommes et femmes au travail, ces dernières ne représentant que 11% des postes de manager.

Plus de 60 livres japonais traitent des bonnes manières au téléphone (avec des titres aussi intriguant que Comment parler comme une beauté d’entreprise).

Parmi les préconisations: faire attendre son interlocuteur plus de trois sonneries nécessite une excuse formelle, et il est extrêmement mal vu de raccrocher avant lui à la fin de la conversation.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte