Tech & internet / Life

Etes-vous hipster ou surfeur? La réponse grâce à un algorithme

Temps de lecture : 2 min

surfers-morro-rock_F/Mike Baird via Flickr CC License by
surfers-morro-rock_F/Mike Baird via Flickr CC License by

Il y a un algorithme pour tout. Même pour savoir si vous êtes plutôt hipster, gothique, surfeur ou bikeur. Fastcodesign explique que l'université de Californie a mis au point un algorithme capable de détecter votre «tribu urbaine». Par tribu urbaine, on entend les catégories suivantes: biker, country (comme la musique), gothique, heavy metal, hip hop, raver (amateur de rave parties) et surfeur.

Pour le moment, l’algorithme est capable de repérer correctement votre tribu à 48%. «Une première étape» pour Serge Belongie, professeur de sciences informatiques et co-auteur de l’étude.

Voici un exemple des photos classées par l'algorithme:

Mais, à quoi va donc servir ce modèle informatique? Selon le communiqué de presse, il s'agit de permettre aux moteurs de recherche de générer des résultats plus pertinents, aux publicités d’être plus ciblées, et aux réseaux sociaux de nous fournir de meilleures recommandations et contenu.

Afin d’être le plus précis possible, le logiciel divise, à partir de photographies, chaque personne en six parties: le visage, la tête, le sommet de la tête, le cou, le torse et les bras afin de discerner les éléments différents constitutifs d’une personnalité comme les cheveux (coupe et couleur), le maquillage, les bijoux, les tatouages mais aussi les couleurs et les textures.

Exemple d'une analyse à partir d'une photo de deux surfeurs:

A son lancement l’algorithme analysait la personne dans son individualité, mais de meilleurs résultats ont été constatés sur des photos de groupes. Chaque personne représentant une donnée statistique de plus.

Fastcodesign doute de l'utilité du logiciel. Comme le relève le site, ce n’est pas parce que quelqu’un boit une bière servie pendant l'happy hour par un serveur portant des bretelles et une moustache qu'il sera pertinent de lui envoyer de la pub sur des réductions dans des bars, des bretelles ou encore de la wax pour moustaches. Le site de veille design s'interroge: «Est ce que je veux vraiment que le monde numérique m'observe et réarrange mes médias (mes photos, mes données, mes recherches) pour qu'elles correspondent à ma coupe de cheveux?»

Alexandra Le Seigneur

Newsletters

Les trigger warnings ne servent à rien

Les trigger warnings ne servent à rien

Ces avertissements alertant des contenus violents sur internet ou à la télévision n'auraient que peu d'effet sur nos réactions face aux images choquantes.

Au Japon, une intelligence artificielle va aider les professeurs à détecter le harcèlement scolaire

Au Japon, une intelligence artificielle va aider les professeurs à détecter le harcèlement scolaire

Des technologies similaires sont déjà utilisées par les réseaux sociaux pour détecter le harcèlement en ligne.

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Les «Tucked-in Tuesdays» de Belinda George connaissent un grand succès.

Newsletters