LifeTech & internet

La disparition du «e» sur Int*rn*t

Slate.fr, mis à jour le 06.12.2013 à 16 h 04

Southern Rail's station platform sign 'e' letter / Rob Enslin via Flickr CC License By

Southern Rail's station platform sign 'e' letter / Rob Enslin via Flickr CC License By

Un rond pas tout à fait clos, fini par un trait horizontal, n'a plus court sur www.

Wired l'a annoncé dans une nécrologie qui tient de l'exercice de style: la lettre E est morte, elle avait 2.800 ans. La cause du décès?

«Son obsolescence face aux technologies émergentes, d'après sa plus proche parente, la lettre F.»

Elle avait pourtant connu de bons moments avec l'arrivée d'Internet, devenant la lettre phare de notre monde numérique, à la tête de nos emails, du ecommerce ou de nos ebooks. 

Mais en 2004, le service de partage de photos Flickr est né.

Puis en 2007 vint Tumblr, qui pourrait bien avoir marqué la fin du «e», confirmée depuis entre autres par Grindr (2009), l'application de rencontres gays. 

«Etre sans E», estime l'investisseuse en capital risque Esther Dyson, une des premières à avoir investi dans Flickr, «vous distingue du reste du monde banal et infesté de voyelles».

On vous laisse lire la nécrologie complète sur Wired, avec une pensée pour les frères et soeurs de E –A, I, O et U– ainsi que pour ses enfants, é, è, ê, et ë.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte