Lu, Vu & EntenduLife

Les «préférences ethniques» aux Etats-Unis vues par les sites de rencontre

Laurent Pointecouteau, mis à jour le 25.11.2013 à 13 h 43

Kashi's disturbingly happy interracial couple (with tastier Richard Berg via Flickr CC License by

Kashi's disturbingly happy interracial couple (with tastier Richard Berg via Flickr CC License by

Les hommes noirs qui se font «liker» par des femmes asiatiques leur répondent plus d’une fois sur quatre, alors qu’ils ne répondent qu’à 16% des femmes noires. Ces chiffres ont été publiés par les développeurs de l’appli Facebook «Are You Interested» («es-tu intéressé») à partir de leurs propres utilisateurs, racontre Quartz.

«Are You Interested», ou AYI, est une de ce ces applis de rencontre qui, à l’instar du récent Tinder, réduit la drague online à sa plus simple expression: les utilisateurs n’ont qu’à «aimer» ou «passer» les photos des autres membres, et ont la possibilité de répondre aux «Yes» (le «j’aime» d’AYI) qui leur sont adressés. Forcément, les premières interactions étant exclusivement fondées sur l’apparence, les membres ne peuvent que choisir parmi des critères physiques.

Et en analysant 2,4 millions de «j’aime» ou «je passe» entre hommes et femmes pendant 2 mois, AYI a découvert que «sans surprise, la plupart des “yes” demeurent sans réponse, mais il y a des motifs récurrents»:

«Malheureusement, les données révèlent des vainqueurs et des perdants. Tous les hommes à l’exception des Asiatiques préfèrent les femmes asiatiques, tandis que toutes les femmes, les noires exceptées, préfèrent les hommes blancs. Et les noirs aussi bien hommes que femmes ont les taux de réponse les plus bas pour leurs genres respectifs. Ce qui est peut-être le plus surprenant, c’est que parmi les hommes, tous les groupes ethniques préfèrent une ethnie différente de la leur.»

Un extrait du graphique réalisé par Quartz à partir des données d'Are You Interested. Cliquez sur l'image pour voir le graphique complet.

L’article de Quartz précise bien que «deux tiers des utilisateurs d’AYI ont plus de 35 ans, d’après un porte-parole». En 2009, le très populaire site de rencontres OKCupid (au fonctionnement autrement plus sophistiqué qu’AYI) avait mené, via son blog OKTrends une étude similaire sur ses propres utilisateurs, qu’il qualifie justement, «d'après [leurs] propres mesures», comme «mieux instruits, plus jeunes et bien plus progressistes que la normale». Bien que les deux sites ne convergent pas sur tous les points, on note que comme sur AYI, les hommes blancs ont plus de réponses, les noir(e)s en reçoivent le moins et les hommes, toutes ethnies confondues, préfèrent les relations mixtes. OKStats en a tiré un constat pessimiste:

«Nous avons analysé les tendances de messagerie de plus d’un million de membres et nous somme sur le point de prouver que, malgré ce que vous avez pu entendre de la campagne d’Obama ou des boîtes de céréales bio, le racisme est vivant et en bonne santé.»

Plus récemment, début novembre, était sortie une autre étude du même acabit portant également sur des utilisateurs d’OKCupid: Time y avait relevé que «les groupes minoritaires (ceux qui s’identifient sur OKCupid en tant que noirs, hispaniques, indiens ou asiatiques) étaient davantage susceptibles de rester dans leur propre ethnie dans leur recherche de partenaires en ligne». Pour le sociologue Kevin Lewis de l’université de Californie, auteur de l’étude, les utilisateurs de sites de rencontre font de la «discrimination préventive»: ils «évitent ceux provenant d’une ethnie différente, parce qu’ils pensent que ces gens-là ne seront pas intéressés». Bien que l’étude montre également une augmentation des messages «inter-raciaux» après un premier échange entre deux contacts d’ethnies différentes, les discussions restent globalement ségrégés, comme le relève USA Today: «cet intérêt inter-ethnies ne dure pas longtemps - une semaine à peine - avant que les utilisateurs ne reviennent à leurs préférences mono-ethniques».

Laurent Pointecouteau
Laurent Pointecouteau (77 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte