Smart Cités / Life

Des feux de signalisation intelligents qui régulent eux-même le trafic

Temps de lecture : 2 min

Space Invader Trafic Light.jpg / via Flickr CC Lisence By

Pour lutter contre les embouteillages en ville, la chercheuse Samah El-Tantawy a créé dans le cadre de son doctorat en génie civil à l’université de Toronto un système inspiré de la théorie des jeux qui a donné des résultats impressionnants. Plutôt que de gérer de manière centralisée et programmée les feux de signalisation, le système leur permet de se coordonner entre eux, explique Yahoo! Canada News, sur la base de ce qu’ils «voient» du trafic à un moment donné.

«Les agents [ici les feux de circulation, NDLR] interagissent comme des joueurs coopérants pour gagner à un jeu, explique-t-elle, comme des joueurs dans un match de football, dans lequel chacun s’efforce de marquer, mais considère en même temps que le but ultime de toute l’équipe est de gagner le match.»

Les feux utilisent des capteurs au sol reliés à un système qui envoie les données aux autres en temps réel. Chaque intersection est ainsi «engagée dans une collaboration ou dans un jeu avec les intersections adjacentes du voisinnage» afin d’apprendre la marche optimale à suivre pour réduire les embouteillages et adapter le temps d’éclairage, explique la chercheuse sur le site de l’université. L'information est ensuite relayée aux autres intersections qui à leur tour adaptent leur comportement, etc.

Testé sur 60 feux d’intersection du centre-ville de Toronto, le système a permis de réduire de 40% le ralentissement du trafic, y compris en heures de pointe, et de diminuer le temps de trajet de 26%. Le système expérimental coûte entre 20.000 dollars et 40.000 dollars (entre 15.000 euros et 30.000 euros) par croisement, mais les congestions du trafic routier sont estimés à 10 milliards de dollars (7,4 milliards d’euros) de perte de productivité annuelle dans la ville de Toronto.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

En Chine, les «mauvais citoyens» ne pourront plus prendre l'avion ou le train

En Chine, les «mauvais citoyens» ne pourront plus prendre l'avion ou le train

Depuis quelques années, la Chine développe un système de «crédit social» évaluant les citoyens et citoyennes chinoises au regard de leurs actions quotidiennes. En fonction de leur note, certains droits peuvent leur être retirés.

À Seattle, on installe des arceaux à vélos contre les sans-abri

À Seattle, on installe des arceaux à vélos contre les sans-abri

Le mobilier urbain anti-SDF a proliféré dans les grandes villes, sans solution de secours viable pour les personnes délogées.

Amazon vs Google: l'escalade des représailles est lancée (et plus rien ne sera comme avant)

Amazon vs Google: l'escalade des représailles est lancée (et plus rien ne sera comme avant)

La prise de bec entre les deux géants de l'internet pourrait être la première estocade dans la prochaine grande guerre des entreprises de nouvelles technologies.

Newsletters