Tech & internet / Life

Combien Twitter vous doit pour sa belle introduction en bourse

Temps de lecture : 2 min

A la bourse de New York, le 8 novembre 2013. REUTERS/Brendan McDermid
A la bourse de New York, le 8 novembre 2013. REUTERS/Brendan McDermid

Twitter a réussi une belle introduction en bourse, avec une action qui a pris 73% lors de sa première journée de cotation, ce jeudi 7 novembre, passant de 26 dollars à 45 dollars au plus haut.

Comme le note le magazine Time, les utilisateurs de Twitter se sont donc rendus compte que leurs tweets rendaient d'autres gens riches. Time a donc mis au point un calculateur permettant de savoir combien vous rapportez à Twitter, et combien l'entreprise vous doit donc –théoriquement, bien sûr.

Pour savoir combien vaut votre compte, Time a construit une formule basée sur votre nombre d'abonnés et de tweets par jour, mais aussi sur combien de ces abonnés voient potentiellement vos tweets (25% environ).

D'après la calculatrice, Twitter doit par exemple à Slate.fr 83.361 dollars (62.428 euros):

Les comptes réunis de la rédac' de Slate.fr valent 18.671 dollars, donc Twitter nous doit au moins 102.032 dollars, et ça c'est sans compter tous nos excellents contributeurs (Twitter doit par exemple 40.021 dollars à Vincent Glad @vincentglad et 12.132 dollars à Alice Antheaume @alicanth) et leurs non moins excellents followers!

Newsletters

Bienvenue sur Hundub, le Facebook hongrois complotiste

Bienvenue sur Hundub, le Facebook hongrois complotiste

Conçue comme une alternative au géant américain, cette nouvelle plateforme aux 40.000 utilisateurs, dont le Premier ministre Viktor Orbán, prône une liberté d'expression quasi illimitée.

Les plateformes de streaming vous disent-elles quoi écouter?

Les plateformes de streaming vous disent-elles quoi écouter?

Leurs équipes éditoriales, leurs capacités d'adaptation et leur positionnement sur le marché guident non seulement leurs stratégies, mais également nos pratiques d'écoutes.

Bannir Trump pour réduire les discours de haine sur les réseaux sociaux

Bannir Trump pour réduire les discours de haine sur les réseaux sociaux

Twitter a lâché Trump, et le débat public ne s'en portera que mieux.

Newsletters