Tech & internetLife

Les millions de lignes de code qui font tourner le monde

Laurent Pointecouteau, mis à jour le 05.11.2013 à 17 h 53

Capture d'écran d'un code source édité dans le logiciel Sublime Text

Capture d'écran d'un code source édité dans le logiciel Sublime Text

Le dernier graphique de chez Information Is Beautiful compare les «codebases», ou total des lignes de code, des programmes informatiques qui nous entourent; des lignes qui se comptent aisément en dizaines de millions au sein d’un seul logiciel. Davantage que le travail humain fourni, ce graphique nous laisse entrevoir la complexité des rouages invisibles dont sont faites les machines de notre quotidien.

Aperçu de l'infographie de Information is Beautiful. Cliquez sur l'image pour y accéder directement

Des demi-cercles nous permettent de mesurer la croissance exponentielle entre la première version d’un logiciel comme Photoshop, et celles qui lui ont succédé en à peine vingt ans. On apprend également que le code source de Google Chrome est au moins 12 fois plus long que celui qui servait à piloter la navette spatiale américaine, témoin d’une époque où la mécanique primait encore sur l’électronique.

Le graphique se conclut sur une statistique controversée: celle d’Healthcare.gov, l’incarnation sur le Web de l’Obamacare, plombé par de gros dysfonctionnements depuis son lancement le mois dernier. A en croire la donnée relayée par le New York Times, son code source serait plus vaste que Facebook, Windows et OS X combinés

Laurent Pointecouteau
Laurent Pointecouteau (77 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte