Santé / Culture

Forrest Gump survivrait-il à sa traversée des Etats-Unis?

Temps de lecture : 2 min

Tom Hanks dans «Forrest Gump» / Paramount Pictures
Tom Hanks dans «Forrest Gump» / Paramount Pictures

Trente mille kilomètres, quatre allers retours entre l’Atlantique et le Pacifique, en un peu plus de trois ans, soit en moyenne vingt-six kilomètres par jour: c’est la distance que parcourt Forrest Gump dans une scène du film éponyme. En courant, évidemment.

Dans le jargon sportif, on appelle ça un ultrafond: une course à pied sur une distance supérieure aux classiques 42,195 kilomètres du marathon. Dans un article très complet, The Week répond à la question que de nombreux coureurs de fond ont dû se poser: l'exploit est-il réalisable?

Pour résumer, oui, mais si vous ne tenez pas trop à vos pieds. «Je ne pense pas qu’il lui resterait un seul ongle d’orteil à ce stade», estime le podologue Ernest Isaacson.

Autres troubles possibles: des problèmes osseux, des syndromes musculaires (comme tous les coureurs, mais en pire) et une sensation de manque, d’après le coureur d’ultra-marathon Byron Powell:

«On produit des substances chimiques pendant la course, particulièrement sur une telle distance. (…) [Forrest] se retrouverait en sevrage. Il en serait déprimé.»

Newsletters

Oserez-vous porter un masque à votre effigie?

Oserez-vous porter un masque à votre effigie?

Le masque avec votre visage imprimé est à portée de clic.

En Chine, un village bouclé à cause de la peste

En Chine, un village bouclé à cause de la peste

C'est le deuxième cas de la maladie dans le pays cette année, et le premier décès.

Pas cool

Pas cool

Newsletters