Parents & enfants / Life

Pour punir leur fille, des parents l'envoient en Sibérie

Temps de lecture : 2 min

Une route en Sibérie / Copper Kettle via Flickr CC Licence by
Une route en Sibérie / Copper Kettle via Flickr CC Licence by

Sofia Roberts, jeune fille d’origine russe ayant grandi en Virginie, aux Etats-Unis, était selon ses parents une enfant «incontrôlable». Ils l’accusaient d’absentéisme, de ramener des garçons chez elle, de fuguer, et de voler –elle leur aurait pris plus de 1.000 dollars. Remède radical: ils l’ont envoyée en Sibérie.

C’est le site américain Vocativ qui le raconte.

«Bien que née en Russie, [Sofia] avait immigré aux Etats-Unis avec sa mère Natalia à l’âge de deux ans. Elle a grandi en Virginie avec sa mère et sa sœur, et son beau-père, américain. Elle ne connaissait que peu de choses sur son père biologique, pas plus que sur la frigide et industrielle ville qu’il habitait en Sibérie. Et ne parlait pas un mot de russe.»

Jusqu’à ce que sa mère lui dise qu’elle allait faire un voyage pour rencontrer son père, puis lui explique, une fois sur place, qu’elle allait rester plus longtemps que prévu. Cela fait désormais deux ans, et l’histoire est devenue publique lorsque Sofia, qui a quitté le foyer de son père, alcoolique selon ses dires, pour loger dans une auberge qu’elle paie en travaillant, a commencé à intéresser les médias locaux.

Le beau-père de Sofia a expliqué à Vocativ par e-mail: «Nous l’aimons beaucoup et voudrions qu’elle rentre, mais son comportement destructeur et les méthodes de persuasion utilisées pour atteindre son but rendent la chose impossible»… La jeune femme aura bientôt 18 ans; pour des raisons juridiques, son retour aux Etats-Unis sera alors bien plus compliqué.

Slate.fr

Newsletters

L’avortement de votre fille ne doit pas être un sujet tabou

L’avortement de votre fille ne doit pas être un sujet tabou

L’avortement n’est qu’un choix reproductif, pas une décision morale honteuse.

Tout ça pour ça

Tout ça pour ça

Ne donne-t-on pas parfois trop de place aux secrets de famille?

Trois méthodes pour élever son fils dans le respect des femmes

Trois méthodes pour élever son fils dans le respect des femmes

La prévention vise avant tout les jeunes filles. Mais c'est en éduquant mieux les garçons qu'on en finira avec les violences sexuelles.

Newsletters