Économie / Économie

«La carte et le territoire» sort aux Etats-Unis, et il n'est pas signé Houellebecq mais Alan Greenspan

Temps de lecture : 2 min

George W. Bush remettant la Presidential Medal of Freedom à Alan Greenspan / White House photo by Shealah Craighead via Wikimedia Commons
George W. Bush remettant la Presidential Medal of Freedom à Alan Greenspan / White House photo by Shealah Craighead via Wikimedia Commons

Comme l'a repéré le journaliste Michel Mompontet sur Twitter, Alan Greenspan, ancien président de la Réserve fédérale américaine, vient de sortir un nouveau livre intitulé The Map and the territory, soit en français: «La carte et le territoire», comme le roman de Michel Houellebecq qui a obtenu le prix Goncourt en 2010.

«Aucune carte n'est le territoire, détaille la quatrième de couverture, mais l'approche de Greenspan, ancrée dans la rigueur qui est sa marque de fabrique, sa sagesse et une mise en contexte sans précédent, nous assure que cette carte-là sera utile pour des trajets sûrs empruntant différentes routes, effectués par des individus, des entreprises ou l'Etat.»

Mais ne crions pas au plagiat trop vite! Comme on vous l'a expliqué lors de la sortie du roman de Houellebecq, «la carte et le territoire» est une expression souvent utilisée. Alfred Korzybski, spécialiste de sémantique a, dans les années 1930, intitulé un ouvrage Une carte n'est pas le territoire: Prolégomènes aux systèmes non aristotéliciens et à la sémantique générale (ouf). Il y explique dans cet ouvrage qui influencera la PNL que la réalité ne peut se limiter à l'image simplifiée –la carte– que nous en retenons.

L'expression peut aussi faire référence à une nouvelle de Jorge Luis Borges (ou avant lui de Lewis Carrol, on ne sait pas trop). Dans le très court texte de Borges, les cartographes d’un empire développent leur ambition de représentation du monde jusqu’à l’absurde, réalisant une carte de l’empire à l’échelle 1 :1. La carte devient donc, progressivement, le territoire, ou plutôt son exacte reproduction.

C'est donc un territoire déjà foulé par d'autres auteurs qu'emprunte Alan Greenspan dans son ouvrage.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Les classes populaires décrochent depuis 2008 (et tout le monde s’en fout)

Les classes populaires décrochent depuis 2008 (et tout le monde s’en fout)

«Ce décrochage de la France d’en bas est inédit», lit-on dans une note de l'Observatoire des inégalités, dont le directeur n’est pas content et le fait savoir.

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

L'innovation ne vaut que si elle est partagée par tous les acteurs économiques, ce que l'Allemagne a compris

Le taux d'emploi des Français de 25 à 54 ans est supérieur à celui des Américains

Le taux d'emploi des Français de 25 à 54 ans est supérieur à celui des Américains

Les Français ont une réputation de fainéants, c’est bien connu. Pourtant, une récente étude du prix Nobel d’économie Paul Krugman publiée sur son blog du New York Times montre que ce n’est peut-être pas si vrai. ...

Newsletters