Arrêtez de vous en prendre aux stagiaires quand il y a des fautes dans les médias

Non, Londres n'est pas aux Etats-Unis via «Le stagiaire d’iTélé» (Tumblr)

Non, Londres n'est pas aux Etats-Unis via «Le stagiaire d’iTélé» (Tumblr)

Cest pa de nautre fote!

Le 14 octobre, un nouveau Tumblr a vu le jour. «Le stagiaire d’iTélé» recense toutes les bourdes et coquilles réalisées par la personne (ou les personnes) chargée(s) du «bandeau déroulant» de la chaîne. On peut y voir par exemple une alerte sur l'accident de train à «Jean-Jacques de Compostelle»:

Ou encore la fameuse citation «c’est tellement facile de trouver un bouquet missaire»: 

Autant l'avouer, ce Tumblr est très drôle. Son titre, un peu moins. Pourquoi est-ce toujours le stagiaire qui prend?

Ce n’est effectivement pas la première fois que les bourdes d’un média sont attribuées à un stagiaire. En 2011, Atlantico se justifie d’une accusation de plagiat avec le rectificatif suivant:

«Bonjour et merci pour votre message, nous avons en effet détecté rapidement qu'un copier coller sauvage avait servi à construire l'article.
Un seul stagiaire à la rédaction, en 3e année d'école de journalisme, et malheureusement pas encore tous les bons réflexes et les bonnes pratiques en tête... Il a retenu la leçon (nous aussi #vigilance), la correction est en cours. JBGIRAUD rédacteur en chef»

Sympa.

En 2013, la chaîne de télé locale américaine KTVU rapporte un crash d’avion et diffuse des faux noms de pilotes. Pour faire taire les critiques, la chaîne vire un stagiaire.

En juillet dernier, le Festival de Montreux utilise une photo du petit Gregory, retrouvé mort en 1984, pour une de ses publicités: là encore, c’est le stagiaire qui prend.

Et si on arrêtait un peu de s’en prendre aux stagiaires? Ils sont mal payés, ils font le travail dont personne ne veut –comme moi avec cet article, par exemple– et il y en a même certains qui meurent pour leur cause. Et surtout, ils sont là pour apprendre. Si leurs erreurs sont publiées, ne faudrait-il pas plutôt s’en prendre aux adultes responsables et chevronnés qui sont censés les superviser?

Ainsi, nous les stagiaires, pauvres créatures fragiles et innocentes en quête de CDD, demandons un peu de respect. Ce n’est quand même pas de notre faute si Monica Lewinsky a pourri notre réputation.

Et puis, dans la presse, il n’y a pas que les stagiaires qui font des conneries. A Slate, par exemple, nous sommes égaux devant les fautes d’orthographe:


Ce post n’a pas été rédigé par un stagiaire.

De même, quand 20minutes.fr titre «Jean-Marc Ayault» au lieu de «Ayrault», pas plus tard que ce samedi 12 octobre, ne me dites pas que c’est la faute du stagiaire, parce que les stagiaires ne travaillent pas le week-end.


capture d'écran 20minutes.fr

Et le «commentateur fou» de Roland Garros, il était stagiaire?


Un commentateur pète les plombs (Pierre-Etienne... par Lancelot_Feral

Et Stephen Glass et Jayson Blair, ils étaient stagiaires eux aussi? Bon. Alors ça suffit. 

Stagiaires du monde entier, unissez-vous. 

PS: oui, cette article a était écris par une stajiaire mais o nm’a relu avant de le publié