Boire & mangerLife

Les «dîners en silence»: la nouvelle expérience d'un restaurant new-yorkais

Maïlys Masimbert, mis à jour le 20.09.2013 à 11 h 55

Chut. Pleuntje via FlickrCC License by

Chut. Pleuntje via FlickrCC License by

Combien de temps réussissez-vous à garder le silence? Si la réponse est moins d’une heure, alors vous ne pourrez jamais faire la même expérience que les 17 personnes qui ont dîné dans un restaurant de Brooklyn.

Pour 40 dollars (30 euros), les clients de Eat ont pu déguster leur repas sans un mot. Pas un bruit. Les règles ont été rappelées avant le début du service par le gérant du restaurant, Nicholas Nauman, explique ABCNews:

«On leur a demandé de ne pas parler et de ne pas utiliser leur téléphone portable pendant au moins une heure.»

Et ça a fonctionné, personne n’a brisé le silence. Peut-être parce que personne ne voulait terminer son repas dehors sur un banc, la sanction imposée à ceux qui ne respectaient pas la règle.

L’idée est venue à Nicholas Nauman de proposer ces dîners un peu particuliers après avoir pris un petit déjeuner silencieux pendant son voyage dans une ville indienne qui accueille des pèlerinages bouddhistes. Le but: recentrer l’attention des convives sur la nourriture et l’acte de manger plutôt que sur ce qui peut les distraire pendant leur dîner, explique-t-il au Wall Street Journal. 

Les dîners silencieux ne sont en fait pas nouveaux. Honi Ryan, un artiste australien, qui explique à ABC News «comprendre l’intérêt croissant pour ce genre d’expérience», en a organisé 32 depuis 2008 dans 8 pays différents. Il faut dire qu’après la mauvaise qualité du service, le bruit est la deuxième cause de plainte des clients de restaurants selon un sondage Zagat mené à New York en 2012.

Et si le silence semble avoir convenu aux convives dont les réactions «ont été vraiment positives», rapporte The Observer, il a aussi motivé les cuistots:

«L’énergie et la présence des personnes impliquées étaient vraiment palpable et motivante pour produire une nourriture vraiment bonne.»

En France, le concept ne semble pas encore exister (n'hésitez pas à nous le signaler en commentaires si vous connaissez un restaurant français qui organise ce type de repas). Si vous voulez tester, il faudra donc vous rendre à New York le 6 octobre prochain pour assister à la seconde édition des repas silencieux. 

Maïlys Masimbert
Maïlys Masimbert (106 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte