Boire & mangerSlatissime

Crookie, Townie ou Duffin: grand engouement pour des hybrides culinaires farfelus

Lucie de la Héronnière, mis à jour le 18.09.2013 à 10 h 10

Three Cronuts Are Better Than One?/ specialoperations via Flickr CCLicence By

Three Cronuts Are Better Than One?/ specialoperations via Flickr CCLicence By

Les modes alimentaires, les grands engouements pour tel ou tel nouveau produit concernent souvent «des plats familiers cuisinés de façon peu orthodoxe et des nouvelles unions allant du bizarre au merveilleux», explique le Huffington Post. Des nouvelles tendances qui poussent les amateurs à attendre de longues heures malgré la pluie et le froid, à payer le prix fort ou même à avoir recours au marché noir.

Pour le Huffington Post, ces créations, des mariages plus ou moins loufoques, valent la peine de prendre son sac à dos pour un petit voyage gastronomique. En effet, peu sont arrivées en France...

D’abord, il y a le fameux cronut. Cet hybride entre croissant français et donut américain, inventé par le pâtissier français Dominique Ansel, installé à New York, attire des foules incroyables.

Chaque jour, une file d'attente s'étend devant sa boulangerie: déjà 100 personnes à 7 h du matin selon l’envoyé spécial de Rfi. Des amateurs très motivés patientent pour acheter la chose à 5 dollars (3,70 euros), dans une limite de deux par personne. Au début, chaque client avait le droit à 6 pièces, mais cela a encouragé un marché noir du cronut, précise le Point. 

Selon le Huffington Post, d’autres tentatives, avec des appellations différentes, ont vu le jour à Los Angeles, Philadelphie, Chicago ou encore Singapour.

Mais ce n'est pas tout, cette histoire d’hybrides gastronomiques est sans fin. 

Car il y a aussi le Townie, une combinaison entre un brownie au chocolat et un fond de tarte feuilleté (sans doute très léger). Un dessert créé et commercialisé à Londres, pour challenger «la suprématie du cronut», suite à un défi lancer par un journal. Précisons que c'est une invention des créateurs du duffin, mélange entre donut et muffin...

Où va-t-on s’arrêter? En effet il convient aussi d'aborder le crookie, à croquer dans une boutique de Toronto, mi-croissant, mi-cookie: des biscuits Oréo broyés fondent tranquillement dans une pâte à croissant. Selon des amateurs, c’est un peu comme un pain au chocolat. Mais en beaucoup mieux!

Autre hybride sucré, le Frozen S’mores, inventé également par Dominique Ansel, qui veut sans doute conquérir le monde. C'est un mélange entre les s’mores (dessert très apprécié aux Etats-Unis : une guimauve grillée, accompagné d’un carré de chocolat, entre deux biscuits) et de la crème glacée. Plus d’explications dans cette appétissante vidéo du New Yorker.

Côté salé, le «Ramen burger» (à faire chez vous ici) fait fureur. Le pain est remplacé par des galettes de nouilles grillées, et garni avec du bœuf, de la sauce soja et des petits ingrédients asiatiques. Une nouvelle lubie à Brooklyn. 

Bantam Bagels vient d’ouvrir à New York, mais provoque déjà des émois gastronomiques. L’idée, c’est de fabriquer des bagels sous forme de boules, fourrées avec des garnitures habituelles. Le concept est décliné en sucré, façon cookies fourrés à la crème et aux pépites de chocolat. Une sorte de mélange entre boulettes et bagels.

En ce moment, une des recettes du succès doit donc bien être le mélange, plus ou moins farfelu, entre deux best-sellers de la gastronomie, commercialisé avec une stratégie de communication bien pensée. Attention, cela ne marche pas avec toutes les combinaisons...

Des facétieux du site First we feast ont voulu se moquer gentiment de cette tendance, en tentant l'expérience du mélange entre Cronut et Umami burger (hamburger culte aux Etats-Unis). Résultat, la «frankenfood la plus hype de la décennie»un magnifique Umami-cronut burger.

Lucie de la Héronnière
Lucie de la Héronnière (148 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte