Tech & internetLife

Vous voulez devenir cyber-espion au service de Sa Majesté? Décryptez ces codes!

Laszlo Perelstein, mis à jour le 12.09.2013 à 18 h 19

Capture d'écran du site  Can you find it? .

Capture d'écran du site Can you find it? .

Si les lignes codées présentes sur cette capture d’écran ne vous disent rien, c’est normal. GCHQ, une agence de renseignements et sécurité britannique, l’a mis au point afin de recruter des personnes possédant des qualifications très spécifiques, rapporte Quartz. 
 
Ce n’est pas une première pour cette agence qui avait déjà lancé une opération similaire en 2011 avec le site «Can you crack it?» («Pouvez-vous décrypter ça?» en français). Il était alors question de trouver un mot-clé avant que le compte-à-rebours n’atteigne 0. «Les compétences pour cracker un code sont vitales pour sécuriser les meilleurs talents et pour assister GCHQ dans sa mission de lutte contre les cyber-menaces», avait alors déclaré au Telegraph le porte-parole de GCHQ. Et d’ajouter:
 
«Notre cible d’audience n’est typiquement pas attirée par les méthodes de publicité traditionnelles et peut ne pas être au courant que nous recrutons pour ce genre de rôles.»
 
Cette fois, ce n’est plus une mais cinq énigmes que les participants doivent résoudre. «Quiconque sera capable de relever le challenge et trouver tous les codes, rejoindra une communauté d’élite de personnes avec des compétences spécifiques que nous recherchons à GCHQ», annonce le site. Voilà une chance inédite pour tout citoyen majeur du Royaume-Uni de collaborer avec le MI5 et le MI6, précise le site du journal indien Business Standard.
 
Pour ceux peu désireux de changer de métier ou de devenir cryptologue mais qui parviendraient tout de même à décrypter les codes, 100 nano-ordinateur monocarte Rapsberry Pi (d’une valeur d’environ 40 euros) et 5 tablettes Nexus 7 (environ 220 euros) sont également à gagner.
 
Le recrutement de cyber-experts fait partie de la stratégie de cyber-lutte mise en place par le gouvernement britannique en 2011, rappelle Quartz. Priorité nationale d’après un rapport du budget, la cyber-lutte est financée à hauteur de 650 millions de livres par an, auxquelles s’ajouteront d’ici 2016 210 millions supplémentaires consacrés au Programme national de cyber-sécurité. 
 
Laszlo Perelstein
Laszlo Perelstein (83 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte