Double XLife

Le site de rencontres pour amateurs de salade, ou la recherche du conjoint en milieu urbain

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 30.08.2013 à 11 h 19

Just Salad à New York, via leur page Facebook

Just Salad à New York, via leur page Facebook

Salad Match, le premier site de rencontres pour amateurs de salades, lancé en 2010, vient de sortir une nouvelle version de son application iPhone. Le service est à la croisée de plusieurs tendances marketing.

D’abord, celle de l’explosion des bars à salade, nous rappelle le Huffington Post. Partout dans les grandes villes, ce que le New York Times appelle les «fast casual restaurants», dans lesquels le client choisit les ingrédients de sa salade pour composer un plat à la carte, se multiplient. Or c’est un de ces nouveaux temples de l’hygiénisme sympa, Just Salad à Manhattan, ouvert en 2007, qui est à l’origine de l’appli de rencontres.

Just Salad prépare des «salades designées par des chefs», sert des «wraps», des menus smoothies «detox» ou survitaminés, collant ainsi parfaitement aux aspirations contemporaines: légèreté, santé, créativité.

Et c’est là que le marché de la restauration tendance rejoint celui de la recherche de l’âme sœur ou du Plan Cul Régulier Affectif en milieu urbain. Profitant de la vague de l’ultra-nichisation, Just Salad pourrait n'être qu’un énième projet de «matching» par préférences culturelles: les gothiques, les amateurs de mulets, les militaires, les confessions religieuses, les gens de droite ou de gauche, etc. ont déjà leurs sites de niche.

Dans son enquête sur le marché des sites de rencontre, Love in the time of algorithms, le journaliste Dan Slater explique d'ailleurs que nombre de ces sites sont en fait souvent des variantes sur une même énorme base de données partagée.

Mais Salad Match n'a pas du tout vocation à devenir un vrai site de rencontres global couvrant un vaste territoire et agrégeant des dizaines de milliers de profils. Il s'agit plutôt d'un service au client en marge du coeur de métier: la salade. Salad Match utilise la salade comme prétexte pour que les utilisateurs se rencontrent pour déjeuner —chez Just Salad bien entendu, vous aviez deviné.

Il suffit d’indiquer ses préférences en matière d’ingrédients, d’approuver la photo d'un profil intéressant suggéré par l’appli, pour ensuite contacter la personne et lui proposer un déjeuner casual et healthy.

Salad Match excelle ainsi à exploiter les aspirations actuelles des consommateurs, censés être en recherche d’expériences de vie au-delà de la simple fourniture du produit ou service. En France, le leader européen de la rencontre, Meetic, a pour sa part étendu son offre de services de rencontre en organisant des soirées célibataires dans plusieurs villes de France.

A New York, l’idée de l’algorithme de la salade comme prétexte de drague semble séduire la clientèle de bureaux. Steve, jeune manager dans la finance, résumait assez bien l’intérêt du service dans le New York Mag lors de l’ouverture:

«Il y a beaucoup de belles filles ici. Et les salades sont super. Je viens donc pour les salades et pour les filles».

CQFD.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte