Tech & internet / Life

«Just delete me», ou comment supprimer vos comptes Amazon, Skype ou iTunes... quand c'est possible

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de justdelete.me
Capture d'écran de justdelete.me

Avez-vous déjà essayé de supprimer votre compte utilisateur de Spotify, Amazon ou encore iTunes?

Si oui, alors vous êtes probablement arrivé à la même conclusion que le développeur et bloggeur britannique Robb Lewis: ces grandes marques numériques font tout leur possible pour faire de cette opération un véritable parcours du combattant et vous dissuader de faire baisser leur nombre d’utilisateurs.

Après avoir vu passer des messages sur Twitter se plaignant de l’incroyable difficulté d’effacer son compte sur Skype et s’être rendu compte que le service de vidéo à la demande américain Netflix ne permet même pas d’effacer les détails de votre compte, Lewis a décidé de créer JUST DELETE ME, un site d’utilité publique qui répertorie les URL vers les pages vous permettant de supprimer votre compte sur les services en lignes.

Les sites sont classés en trois catégories en fonction de la difficulté du processus: facile, moyen et difficile. Ceux qui sont classés comme difficiles sont accompagnés d’informations supplémentaires sur la marche à suivre pour supprimer son compte. Amazon et Skype nécessitent par exemple de contacter le service client afin d’effectuer l’opération.

Mardi 20 août, au lendemain de la mise en ligne de son site, Lewis consacrait un petit billet au succès inespéré de son initiative:

«"Je vais sans doute avoir quelques centaines de visiteurs". C’est ce que je pensais hier quand j’ai lancé justdelete.me. Je n’avais pas complètement tort. La réaction à justdelete.me a été incroyable. En seulement 24 heures il a été linké sur Minimal Mac, tweeté et retweeté des centaines de fois et a eu plus de 3.000 visiteurs.»

Une semaine plus tard, le succès du site ne semble pas s’affaiblir. Alors qu’il ne répertoriait que 16 sites à son lancement, il en contient désormais plus de 120 grâce aux contributions des internautes. Pour information, voici une liste non-exhaustive des sites classés comme difficiles:

  • Amazon
  • Battle.net
  • Digg
  • EA Origin
  • iTunes/Apple ID
  • New York Times
  • Rotten Tomatoes
  • Skype
  • Spotify
  • Vine
Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Mais il y a encore pire que ces sites «difficiles»: Robb Lewis a rajouté une catégorie «impossible» pour ceux qui ne vous permettent pas de désactiver votre compte, ou vous le permettent mais pas d’effacer vos données. On retrouve parmi ces ennemis du droit à l'oubli des géants comme Craigslist, Netflix, Pinterest, Wikipedia ou Wordpress. Si vous avez ouvert des comptes chez eux, il est déjà trop tard...

Newsletters

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

«Meta», la déclaration d'intention idéologique de Zuckerberg

«Meta», la déclaration d'intention idéologique de Zuckerberg

Le relookage de Facebook n'est pas une affaire d'image: c'est une question de vision.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio