Tech & internet / Life

Le meilleur raccourci clavier du monde

Temps de lecture : 2 min

(Au cas où vous ne le connaissez pas).

Keyboard /Shane Pope via Flickr CC License By
Keyboard /Shane Pope via Flickr CC License By

Vous savez déjà comment réouvrir un onglet que vous avez fermé malencontreusement sans avoir à chercher dans l'historique de votre navigateur? Ces quelques lignes ne sont pas pour vous.

Mais si vous pestez régulièrement contre cette perte de temps, vous serez peut-être aussi ravi que mon confrère de Slate.com Ryan Vogt ou certains de mes collègues de Slate.fr —que je ne dénoncerai pas— d'apprendre le raccourci clavier qui vous permettra de le faire en une seconde, sans avoir à toucher à votre souris.

Il vous suffit, si vous utilisez un Mac, d'appuyer sur cmd puis shift puis t (le t est pour tab, qui signifie onglet); si vous utilisez un PC, d'appuyer sur ctrl puis shift puis t, et tadam, revoilà votre onglet. L'astuce fonctionne avec Chrome, Firefox et Internet Explorer.

Allez-y, essayez, je vous attends.

Je ne sais pas si j'irais jusqu'à appeler cette manip' «une miraculeuse résurrection doigt-à-clavier» comme le fait Ryan Vogt, mais l'astuce fait en effet gagner du temps. Même si personnellement, mon raccourci clavier préféré reste cmd puis f sur un mac, ou ctrl puis f sur un PC, ce qui ouvre automatiquement une petite boite de recherche et permet de trouver n'importe quel mot dans une page de texte.

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

Les prochaines élections américaines se passeront-elles de vote électronique?

Les prochaines élections américaines se passeront-elles de vote électronique?

Responsables politiques et spécialistes de la cybersécurité prônent un retour au papier.

Huawei veut créer l’anti-Google Maps

Huawei veut créer l’anti-Google Maps

Son service va être dévoilé en octobre, mais ne s'adressera pas directement au public.

Des youtubeurs LGBT attaquent YouTube pour discrimination

Des youtubeurs LGBT attaquent YouTube pour discrimination

La plateforme démonétise et restreint l'accès des vidéos proposant des contenus LGBT+, les considérant par défaut comme «inappropriées» et «sexuellement explicites».

Newsletters