Tech & internetLife

Yahoo a dépassé Google en trafic en juillet, mais ça n'est pas le signe d'un retour en force

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 23.08.2013 à 14 h 07

Yahoo! / eric hayes via Flickr CC License by.

Yahoo! / eric hayes via Flickr CC License by.

Selon l’agence de mesure du trafic Internet ComScore, les sites du portail Yahoo ont été plus consultés que ceux de Google en juillet 2013. Il s’agit de chiffres pour les Etats-Unis, qui mesurent l’utilisation d’Internet à la maison, au travail et dans les universités.

C’est, précise Mashable, la première fois depuis avril 2011 que l’entreprise réalise cette performance qui a valeur de symbole dans la course pour la domination du trafic. Yahoo dépasse Google d’un chouia: 197 million de visiteurs uniques contre 192.

Sauf que… ces chiffres ne signent pas le retour victorieux d’une entreprise phare du web des années 90 et du début des années 2000 désormais en perte de vitesse, estiment plusieurs observateurs, comme Christopher Mims sur Quartz. ComScore n’a pas pris en compte le trafic mobile, dans un contexte où ce dernier décolle. Pour la première fois aux Etats-Unis, le trafic des recherches Internet sur postes fixes et notebook avait d'ailleurs diminué en août l'an dernier.

Le rebond de Yahoo n’est pas non plus du au rachat de la plateforme Tumblr qui, à la 38ème place du classement, a été comptabilisée comme entité à part par ComScore. Et, rajoute Christopher Mims, Yahoo ne part pas avec beaucoup d’atouts dans la bataille pour s'accaparer le trafic sur mobile. L’entreprise n’a pas de système d'exploitation, à l’inverse de Google avec Android, et la plupart des mobiles sont configurés pour utiliser le moteur de recherche Google par défaut.

Les spécialistes estiment que la part de trafic occupée par Yahoo n’est pas la question: c’est son incapacité à monétiser suffisamment le produit des recherches qu’elle génère qui pose problème aujourd’hui. C’est en tout cas ce qu’affirme le blog Market Watch, qui conseille aux spécialistes de «retenir leurs applaudissements».

Par ailleurs sur Giga Om, Om Malik affirme que selon lui «rien n’a vraiment changé» dans la situation de Yahoo. Flickr, Yahoo Mail, Yahoo News et Yahoo Weather ont été reliftés. Mais la baisse du nombre d’utilisateurs se poursuit, surtout sur Yahoo Messenger. De nos jours, poursuit Malik, la nouvelle génération d’internautes est bien plus exigeante. «Elle comprend ce qui est bien, ce qui est moyen et ce qui n’est tout simplement pas bien», et les services de Yahoo ne sont plus assez irrésistibles pour l'attirer.

Et le chroniqueur de conclure:

«Yahoo est comme le gros Elvis, alors que nous attendons tous un nouveau king du rock’n'roll.»

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
techinternettraficAndroidGoogle
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte