Science & santéLife

Non, toutes les étoiles que nous voyons ne sont pas mortes

Phil Plait, mis à jour le 14.08.2013 à 15 h 27

Il faut en finir avec cette fable.

Starry night / varrqnuht via Flickr CC License By

Starry night / varrqnuht via Flickr CC License By

Quand vous regardez le ciel la nuit, il a l’air éternel et inchangé.

Mais ce n’est dû qu’à nos limitations humaines projetées sur le ciel. Nous vivons sur une échelle de temps bien plus courte que les étoiles. Mais nous les avons étudiées, nous avons appris, et nous en connaissons désormais beaucoup sur le sujet. Les étoiles sont comme nous, en fait: elles naissent, elles vivent pendant un certain temps, puis elles meurent. Certaines s'éteignent doucement, certaines explosent, mais à la fin, comme nous, elles sont mortelles.

Regarder le passé

Cette réalisation est moderne, et elle a engendré une fable moderne. Je la vois régulièrement réapparaître, généralement propagée par les médias sociaux. Elle se raconte comme une histoire morale, censée nous donner une certaine perspective, et dit ceci:

«Quand vous regardez les étoiles, vous regardez en fait le passé. Beaucoup des étoiles qu’on voit la nuit sont déjà mortes.»

La première phrase est correcte: quand vous regardez les étoiles, vous les voyez comme elles ont un jour été. La lumière voyage rapidement –de ce qu’on sait, c’est la chose la plus rapide de l’univers– mais elle n’est pas infiniment rapide. A 300.000 kilomètres par seconde, cela prend à la lumière plus de huit minutes pour aller de la plus proche étoile à la Terre. Autrement dit, on voit le soleil dans l’état où il était il y a huit minutes.

L’étoile la plus proche du soleil qu’on connaisse est le système de trois étoiles Alpha Centauri, et la lumière prend plus de quatre ans pour aller de là-bas à ici (quatre années-lumière à 300.000 kilomètres par seconde).

Il y a environ 6.000 étoiles visibles à l’œil nu, et la grande majorité d’entre elles sont à une distance d’environ 1.000 années lumière du soleil. La luminosité des étoiles diminue rapidement avec la distance. A seulement 60 années lumières d’ici, le soleil deviendrait invisible. Seules les étoiles les plus lumineuses peuvent être vues de plus grandes distances, comme Deneb (probablement entre 1.500 et 2.500 années-lumière d’ici), Eta Carinae (7.500 années-lumière), et Rho Cassiopeiae (8.000-12.000 années-lumière). Environ une douzaine d’étoiles font partie de cette liste restreinte.

Les étoiles vivent longtemps!

Donc quand vous regardez le ciel la nuit, vous voyez même les étoiles les plus distantes comme elles étaient il y a moins de 10 millénaires. La plupart d’entre elles sont plus proches.

Mais les étoiles vivent bien, bien plus longtemps que cela. Le soleil continuera ainsi pour des milliards d’années. Même les étoiles les plus lumineuses, qui utilisent l’énergie de leur noyau beaucoup plus rapidement, peuvent vivre pendant un million d’années ou plus.

Autrement dit, il y a très peu de chances pour qu’une étoile soit en train de mourir pendant que sa lumière est déjà en route vers la Terre. En termes de vie d’étoile, quelques milliers d’années c’est l’équivalent d’un clignement d’œil. Une étoile devrait être très, très proche de sa mort pour que cela arrive, après une très, très longue vie.

Il existe très peu d’exceptions, parmi lesquelles Eta Carinae. Elle est sur le point d’exploser: dans les années 1840, elle a vécu une énorme explosion, pas loin d’une supernova. Elle pourrait ne pas mourir pendant encore 50.000 ans, ou elle pourrait mourir ce soir. Et à une distance de moins de 10.000 années lumières, il y a des chances pour que, d’une certaine manière, elle soit déjà partie et que nous ne le sachions pas encore.

Mais c’est l’exception, avec la vaste majorité des étoiles qui continuent de faire leur vie, éclairant la galaxie.

200 milliards d'étoîles dans notre galaxie

J’aurais tendance à dire que cet aphorisme disant que les étoiles sont déjà mortes est faux même avec un bon télescope: la Voie Lactée est à 100.000 années-lumière de nous, et seules quelques étoiles qui y sont ont une vie plus courtes que cela. En moyenne, environ, on s’attend à ce que seules deux ou trois étoiles deviennent supernova dans la galaxie par siècle, donc la lumière provenant de quelques milliers de ces explosions est déjà en route vers nous.

Ça peut paraître beaucoup, la Voie Lactée a environ 200 milliards d’étoiles. Donc le nombre d’entre elles qui sont déjà mortes mais brillent toujours dans notre ciel est très petit.

Par ailleurs, toutes les étoiles n’explosent pas. Certaines deviennent des géantes rouges, consomment l’hydrogène des couches autour de leur noyau, et disparaissent petit à petit. Ce processus, cependant, prend des dizaines de millions d’années au moins –là encore, bien plus que le temps pris par la lumière pour arriver à nos yeux.

Peu importe la façon dont on envisage la chose, l’idée que toutes, ou même la plupart, ou même beaucoup, des étoiles qu’on voit dans le ciel sont mortes est simplement fausse. Ça a l’air vrai, et ça semble coller avec les choses qu’on pense savoir, mais au final les faits l’emportent.

Donc quand vous regardez le ciel la nuit, vous pouvez être sûr que les étoiles que vous voyez sont toujours là et seront là pour un bon moment.

Phil Plait

Traduit et adapté par Cécile Dehesdin

Phil Plait
Phil Plait (71 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte