Partager cet article

Kellogg’s accusé de menacer les tigres de Sumatra

Sumatra Tiger_243/ tatchie via Flickr CCLicence By

Sumatra Tiger_243/ tatchie via Flickr CCLicence By

John Bryant, le patron du géant de l’agro-alimentaire Kellogg’s, s’est trouvé bien embêté la semaine dernière, lorsqu’il a été interpellé par une actionnaire engagée à propos de sa collaboration avec une entreprise accusée de détruire des forêts en Indonésie, et donc l’habitat de grands tigres et singes.

«Tony le tigre est probalement très embarrassé en ce moment», lit-on sur le Huffington Post. Kellogg’s a en effet établi un partenariat avec Wilmar,  fournisseur d’huile de palme, grande entreprise la moins «verte» dans le monde selon Newsweek. Au dernier rang d'un classement portant sur les 500 plus grosses sociétés cotées en bourse, derrière Monsanto ou Exxon Mobil... 

Les deux entreprises ont récemment conclu un accord: Kellogg’s utilisera l’huile de Wilmar pour ses snacks bon marché. Le problème, c'est que selon les associations environnementales, Wilmar plante ses palmiers sur des milliers d’hectares de forêts tropicales, l'habitat des quelques centaines de derniers tigres de Sumatra.

«C’est une destruction massive des forêts tropicale au nom des Pringles», lit-on encore sur le Huffington Post.

Le Washington Post précise que «Kellogg’s est la dernière cible des groupes environnementaux qui cherchent à arrêter la destruction des forêts tropicales en Asie du Sud-Est».

«En tant qu’entreprise engagée publiquement pour le développement durable, comment est-ce que Kellogg’s peut assurer ne pas être liée à la déforestation illégale, puisque son partenaire Wilmar en est accusé?», a demandé l’actionnaire.

«Comment allez-vous prouver que la marque demeure durable?»

John Bryant s’est contenté d'affirmer que «c’est une chose que les activistes doivent aborder avec Wilmar pour déterminer le meilleur chemin à prendre». 

Chez Wilmar, on assure au Washington Post que plus de 60% des plantations sont certifiées durables, avec un objectif de 100% en 2016. Précisons que la certification RSPO (pour une huile de palme durable) est régulièrement critiquée. 

En attendant, SumOfUs, un mouvement citoyen, a déjà lancé une pétition pour faire pression sur le groupe Kellogg's, jouant bien sûr avec l’image du fameux tigre de Kellogg’s...

Capture d'écran du site de SumOfUs/ «Ne laissez-pas faire mon extinction. Arrêtez la déforestation maintenant!»
Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte