Lu, Vu & EntenduLife

Que peut-on voler dans les hôtels?

Anaïs Bordages, mis à jour le 08.08.2013 à 16 h 54

Omni South Austin / Michael Coté via Flickr CC License by

Omni South Austin / Michael Coté via Flickr CC License by

Qui n’est jamais reparti d’un hôtel avec un petit souvenir, que ce soit un bonnet de douche, du savon ou quelques cintres? Dans une chambre d’hôtel, il est bien connu qu’un certain degré de kleptomanie est toujours toléré, mais jusqu’où peut-on aller? Dans un article du Telegraph, Felix Legge vous donne la réponse, en faisant l’inventaire de ce qu’il est moralement et légalement acceptable de piquer pendant votre séjour.

Selon de nombreux hôteliers, les produits de toilette, tels que le savon, la crème ou le shampoing, ainsi que les petits objets portant le logo de l’hôtel, comme les crayons, le papier etc, sont une cible légitime. Le savon ne pourrait de toute façon pas être réutilisé –sauf si vous êtes dans l’un des pires hôtels de France, auquel cas on vous suggère de ne rien emporter–, quant aux stylos à logo, ils font un peu de pub à l’hôtel, donc pourquoi pas.

Pour les serviettes, c’est plus délicat. Même si 68% de voyageurs britanniques avouent en avoir déjà volé, à partir du moment où elles sont réutilisables, il serait plus correct de les laisser. Dans l’article du Telegraph, le porte-parole de la police de Londres déclare même que ce genre de vol «est un crime, et si nous recevons des plaintes, nous enquêterons».

En réalité, si vous vous faites repérer, il y a plus de chances que vous soyez blacklisté par l’hôtel qu’inculpé pour vol de serviette. Mais il vaut mieux se méfier. Au Japon, un couple a été arrêté pour être parti avec des peignoirs et un cendrier, tandis qu’au Nigéria, une femme a été condamnée à trois mois de prison pour avoir embarqué deux serviettes de bain.  

Si vous avez la folie des grandeurs, vous pouvez aussi vous risquer à un butin plus insolite: bibles, fleurs, ampoules ou même rideaux, autant d’objets que les hôteliers se plaignent fréquemment d’avoir «perdu». En revanche, vous ne trouverez sans doute pas de tubes de dentifrice lors de votre chasse au trésor.

Dans une enquête publiée la semaine dernière sur Slate, Daniel Engber se plaignait en effet de l’absence de dentifrice dans les hôtels, y compris les plus luxueux.

Anaïs Bordages
Anaïs Bordages (105 articles)
styloserviettessavonvolvacances
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte