Tech & internetLife

Calculez le nombre de fois où vous verrez vos parents avant leur mort

Florian Reynaud, mis à jour le 27.07.2013 à 14 h 20

Le temps qui passe / tangi_bertin via FlickrCC License by

Le temps qui passe / tangi_bertin via FlickrCC License by

Il me reste 528 occasions de passer du temps avec mes parents. Après ça, il y a de grandes probabilités qu'ils soient morts. Cette sentence semble à la fois ridicule et glaçante, mais elle est prononcée par une application qui a fait son apparition le 16 juillet. See Your Folks, c'est son nom, a pour but de sensibiliser les enfants à la mortalité et les encourager à voir plus souvent leurs parents (nous avons fait le test dans la rédaction, nos chances de voir nos parents oscillent de un peu moins de 100 à plus de 1.400). Petit clin d'oeil à l'actualité, en partant du principe que l'enfant de Kate et William voit ses parents tous les jours, voici le résultat pour le «bébé royal» britannique:

Le site vous demande l'âge de vos parents, le pays où ils habitent, et la fréquence annuelle de vos rencontres. Le calculateur se fonde sur les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant l'espérance de vie dans le monde. Les créateurs, britanniques, ont laissé un petit mot sur le site pour expliquer leur démarche.

«Nous croyons qu'être plus conscients de la mort peut nous aider à tirer le maximum de nos vies. De bons rappels peuvent nous aider à nous concentrer sur ce qui compte, et pourquoi pas, faire de nous des êtres meilleurs.»

Moins poétique mais beaucoup plus répandue, elle fait écho au YOLO, un vieil acronyme récupéré par la culture web et adolescente pour devenir un slogan. Mais là où l'Urban Dictionnary décrit «l'excuse des crétins pour justifier leurs actions stupides», là ou les internautes peuvent moquer des poèmes et phrases convenues choisis par la RATP, See Your Folks veut sensibiliser intelligemment.

Dans un article publié le 22 juillet, Slate.com explique que la mort reste un sujet de discussion tabou, et que ce site peut être un rappel à l'ordre en douceur (les couleurs et l'apparence du site sont chatoyantes, positive).

En décembre 2012, la Chine faisait passer une loi obligeant les enfants à visiter régulièrement leurs parents âgés. Bien que controversée, elle est entrée en vigueur et a même donné lieu aux premiers jugements devant les tribunaux, comme le rapporte France 24.

«Mme Chu, une Chinoise âgée de 77 ans a gagné un procès qu’elle avait intenté contre sa fille et son gendre, qui ne lui rendaient pas assez souvent visite, a rapporté mardi [2 juillet] la presse chinoise. Le tribunal populaire du district de Beitang a ainsi décidé d'imposer à la fille au moins une visite à sa mère tous les deux mois et à l'occasion d'au moins deux des fêtes et jours fériés du pays.»

Florian Reynaud
Florian Reynaud (87 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte