L'ingrédient cancérigène des Pringles

Pringles / Wapster via FlickrCC License by

Pringles / Wapster via FlickrCC License by

Pour comprendre de quoi sont faits les Pringles, il faut laisser totalement tomber l'idée selon laquelle ce serait d'une façon ou d'une autre des pommes de terre. C'est en tout cas ce qu'indique le site Healthy Life. Avant d'ajouter: 

«L'entreprise Pringles a même un jour dit que la contenance en pommes de terre de leur chips était tellement faible que techniquement on ne pouvait pas parler de chips de pommes de terre.»

Le site io9 signalait déjà cela en 2011: 

«Au lieu de peler des bouts de pommes de terre et de les faire frire, l'entreprise commence par un mélange de riz, de blé, de maïs et de flocons de pommes de terre et les écrase pour leur donner leur forme. Donc ces chips ne sont pas du tout des pommes de terre.»

Pire, les Pringles pourraient même être cancérigènes, d'après Healthy Life et ce, non à cause des ingrédients qui les composent, mais à cause de leur préparation:

«L'acrylamide, un produit chimique cancérigène et potentiellement neurotoxique, est créé quand des aliments riches en glucides sont cuisinés à de très hautes températures, qu'ils soient cuisinés frits, rôtis ou toastés. Les pires formes incluent les chips et les frites, mais beaucoup d'aliments cuits à des températures supérieures à 100°C peuvent contenir de l'acrylamide. De manière générale, le produit chimique se forme quand des aliments sont cuits à une température suffisante pour produire une surface plutôt sèche et de couleur jaune/marron.»

Pour avoir un ordre d'idées, le site donne la comparaison suivante: aux Etats-Unis, la limite légale d'acrylamide dans l'eau est d'environ 0,12 microgrammes pour un verre d'eau de 20 centilitres. Une portion de frites au contraire contient 60 microgrammes d'acrylamide, soit 500 fois la limite autorisée (en France, l'Anses consacre une étude à la présence d'acrylamide dans les aliments). 

Attention cependant, le débat «nourriture rôtie versus nourriture frite» n'a pas lieu d'être: les chips cuisinées au four pourraient même être pires, selon les données de la Food and Drug Administration des Etats-Unis. 

«Cela vaut également pour d'autres types de nourriture, ce qui suggère que cuire au four des pommes de terre industrielles à de très hautes températures pourrait être l'une des pires façons de les cuisiner.»

L'acrylamide n'est pas le seul élément cancérigène. Un rapport européen publié en 2007 aurait d'ailleurs démontré que la cuisson à haute température produirait 800 composants dont 52 sont potentiellement cancérigènes.

C. S-G