Santé / Life

Comment les échecs ont changé mon cerveau

Temps de lecture : 2 min

17.Chess.DupontCircle.NW.WDC.PM.03apr07 / Elvert Barnes via FlickrCC License by

L'Américain Mark Samuelian est arrivé 3e d'un tournoi de poker et, selon lui, c'est grâce aux échecs. Habitué des «blitz», ces parties express de trois minutes, il confie dans les pages de The Atlantic que son addiction aux échecs a considérablement amélioré sa concentration et sa capacité à prendre des décisions rapidement.

Mark Samuelian raconte comment il s'est progressivement passionné pour cette façon de jouer qu'il avait initialement choisie pour son côté pratique et rapide:

«Le problème, cependant, c'était que j'étais tellement absorbé par le jeu que je jouais pendant des heures. J'étais surpris par mon niveau de concentration et je ressentais ce mouvement incroyable que tu ressens quand tu es tellement impliqué dans quelque chose que tu perds toute notion du temps.»

A tel point qu'il est aujourd'hui convaincu des bénéfices du blitz et encourage la création de cours d'échecs dans les écoles.

«Je crois que l'épreuve d'avoir à prendre 40 décisions dans un jeu d'échecs de trois minutes entraîne ton cerveau à penser à un niveau plus élevé (...). J'ai arrêté de me laisser distraire par des emails et je finis sans difficulté les tâches les plus ennuyeuses.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

C. S-G

Newsletters

Lèvres gercées: comment se débarrasser de cette plaie hivernale

Lèvres gercées: comment se débarrasser de cette plaie hivernale

Les baumes protecteurs se comptent par dizaines, mais bien peu font leur office. Revenir un instant sur les causes de nos gerçures permet de choisir la bonne solution.

Omicron: à quel point faut-il s'inquiéter du sous-variant BA.2?

Omicron: à quel point faut-il s'inquiéter du sous-variant BA.2?

Du deuxième des trois sous-variants du variant Omicron, on ignore encore trop de choses. Même si son profil se précise peu à peu.

Mon psy est mort, faudrait que je lui en parle

Mon psy est mort, faudrait que je lui en parle

Ce ne sont pas des morts comme les autres, et elles peuvent être vécues de façon singulière.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio