Double XSports

Le football est le sport le plus macho de France

Grégoire Fleurot, mis à jour le 14.06.2013 à 15 h 05

Plongée dans les données de l'Insee...

Sonia Bompastor, la capitaine de l'équipe de football féminine de l'Olympique Lyonnais, lors de la Coupe du monde des clubs à Tokyo le 25 novembre 2012, REUTERS/Toru Hanai

Sonia Bompastor, la capitaine de l'équipe de football féminine de l'Olympique Lyonnais, lors de la Coupe du monde des clubs à Tokyo le 25 novembre 2012, REUTERS/Toru Hanai

Quand Bernard Lacombe, conseiller du président de l’Olympique Lyonnais, dont l’équipe féminine est l’une des meilleures d’Europe, a refusé en mars dernier de répondre à une auditrice de RMC qui donnait son avis parce qu’il «ne discute pas avec les femmes de football» et que celles-ci devraient s’occuper «de leurs casseroles», beaucoup ont pris la mesure de la misogynie qui règne dans le sport le plus populaire du pays.

Pour ceux qui n’étaient pas convaincus de l’ampleur du phénomène, le documentaire Un vrai sport de gonzesses récemment diffusé sur Canal+ a enfoncé le clou.

En fouillant dans la mine de données du site de l’Insee, je suis tombé sur une page très intéressante dressant le classement des sports en France en fonction du nombre de licenciés par fédération en 2011 (l'Insee n'a pas encore rassemblé les données pour 2012, qui existent pourtant déjà pour la plupart), mais surtout pour chaque sport le pourcentage de licenciées féminines. Et le résultat n’est pas flatteur pour le sport national: le football est le sport qui compte la plus faible proportion de licenciées féminines, derrière le rugby, le motocyclisme ou encore le tir sportif. Voici donc le classement des sports les plus machistes de France:

Les sports les plus masculins

  1. Le football – 4,1% des licenciés sont des femmes
  2. Le rugby 4,7%
  3. Le motocyclisme – 5%
  4. Le tir – 9,4%
  5. Le cyclisme – 10,2%
  6. Le sport boules (ou boules lyonnaises) – 11%
  7. La pétanque – 15,8%
  8. Le tennis de table – 16,7%
  9. Le cyclotourisme – 17,3%
  10. Le char à voile – 19,9%

Les statistiques réunies par l'Insee permettent aussi de voir que certains sports sont au contraire largement dominés par les femmes. On retrouve en tête du top 10 des sports les plus féminins la danse, que le film Billy Elliot n’a apparemment pas suffi à rendre populaire auprès des garçons:

Les sports les plus féminins

  1. La danse – 87,4% des licenciés sont des femmes
  2. L’équitation – 82,2%
  3. La gymnastique – 78,2%
  4. La randonnée pédestre – 61,4%
  5. La natation – 55%
  6. Le volleyball – 47,8%
  7. L’athlétisme – 43,3%
  8. Les sports de montagne et l’escalade – 39,9%
  9. Le basketball – 39%
  10. Le badminton – 38,8%

Mais attention à la lecture de ces statistiques: si la danse est le sport où la proportion de femmes est la plus grande, il y a quand même plus de footballeuses en France que de danseuses, parce que le nombre total de licenciés de la Fédération française de football (presque 2 millions) est beaucoup plus élevé que celui des licenciés de la Fédération française de danse (73.000). Voici donc le troisième et dernier classement tiré des chiffres de l’Insee, celui des sports les plus pratiqués par les femmes, où l’équitation se place loin devant tous les autres:

Les sports les plus pratiqués par les femmes

  1. L’équitation – 580.000 licenciées
  2. Le tennis – 334.000
  3. La gymnastique – 211.000
  4. Le basketball – 180.000
  5. Le handball – 159.000
  6. Le judo – 158.000
  7. La natation – 157.000
  8. La randonnée pédestre – 133.000
  9. Le golf – 118.000
  10. L’athlétisme – 97.000
Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte